[PERSO] Twitter, pourquoi toujours prendre la mauvaise décision ?



Depuis quelques jours, Twitter a décidé de tuer le « fav’ ». Est-ce réellement une bonne nouvelle et un pas en avant ?

Dans une récente décision, Twitter décidait d’enterrer le fav’, cette fonctionnalité qui avait au moins autant de significations et d’usages que d’abonnés au service.

Certains s’en servaient pour mettre des articles de côté, comme moi, pour les consulter plus tard, une fois installé confortablement devant un écran.

D’autres s’en servaient pour réellement « aimer » un contenu, ou pour faire un petit coucou, un clin d’œil, pour faire passer des messages en douce, une sorte de « je suis là, poke »

Très clairement, il y avait un problème avec cette fonction de mise en favoris, son rôle n’était pas clair, pas assez défini.

Pour répondre à ce problème, Twitter a fait simple, comme à son habitude. Il a complètement bousillé une partie de son propre service, au grand désarroi d’une partie non négligeable de ses utilisateurs.

Ce changement est simple : plus de favoris, mais des « j’aime », suivis d’un cœur et de tout ce qui peut aller avec.

Pour certains, ce n’est qu’un détail sans aucune importance, pour d’autres c’est un problème.

Le favori était assez flou et c’était, selon moi, son principal atout, il n’engagerait pas réellement, il n’y avait aucune notion d’amour ou d’affection dedans, il était très neutre, en soi.

Le cœur, par définition, ne l’est pas. D’autant plus que ce cœur s’accompagne d’un « untel a aimé votre tweet », ce qui est nettement plus engagé qu’une toute petite étoile.

Je prends l’exemple d’un de mes contacts, journaliste, qui travaille sur tout ce qui touche de près ou de loin à l’EI, l’Etat Islamique : un fav’ n’était pas dérangeant, voir des cœurs sur chaque tweet en lien avec l’EI, ça l’est déjà beaucoup plus, tellement qu’il n’ose plus s’en servir, au risque de sacrifier une partie de sa veille de journaliste.

Comme toujours, Twitter décide mal, et brutalement, à grand coup de hache presque. J’aimerais voir le retour de ce favoris, quitte à ce que le « j’aime » et le fav’ puissent coexister, ce qui ne me semble pas spécialement aberrant.

Reste à voir ce que Twitter décidera dans l’avenir… et à espérer qu’il ne se transforme pas en Facebook.

Vous aimez cet article? Partagez-le ;-)

TwitterGoogle +LinkedInMail
Flattr !

4 commentaires to “[PERSO] Twitter, pourquoi toujours prendre la mauvaise décision ?”

  1. avatar

    Mais tellement.

    Domage qu’il n’y ai plus de fonctionalité intégré pour bookmarquer des tweets à revoir plus tard.

    Parce que bon, « like » sur un truc que l’on a pas encore lu… bof.

    • avatar

      Bah c’est un peu ça, comme beaucoup d’autres, j’utilisais le fav comme un marque page pour plus tard et là, avec des coeurs, ce n’est clairement plus la même chose, plus possible, ça sous entend un engagement envers un contenu…

  2. avatar

    Tout ceux qui ont « bookmarké » les tweets les plus stupides d’une certaine Nadine pour pouvoir les ressortir dans les dîners entre amis…
    J’en connais une qui va se prévaloir de millions de Likes…