La folie.



J’étais parti pour ne rien faire, ne rien écrire, en cette soirée du 25 mai, puis … finalement, bah si. Comme beaucoup je pense, j’ai remarqué les scores présentés par les médias sur les résultats aux élections européennes, le score est sans appel, l’extrême droite sort forte de ces élections européennes, et pas qu’en France.

Je vais sans doute revenir sur ça, mais plus tard, à tête reposée.

Pour l’instant, je voulais juste vous montrer un petit quelque chose :

Lorsque le Front National est passé au second tour, il y a fort longtemps, nos formations politiques se sont empressées de déclarer :

« Nous comprenons le peuple français, assez de cette politique dont notre peuple ne veut plus. Nous devons nous interroger et connaitre une réelle transformation, de fond, au sein de notre parti <insérez le nom d’un parti au choix> »

Puis, aux dernières élections municipales, lorsque le F.N est passé avec plus de force qu’à quasiment n’importe quelle élection, toujours selon les médias hein, nos formations politiques ont répondu :

« Nous comprenons le peuple français, assez de cette politique dont notre peuple ne veut plus. Nous devons nous interroger et connaitre une réelle transformation, de fond, au sein de notre parti <insérez le nom d’un parti au choix> »

Puis, enfin, arrive cette soirée du 25 mai 2014, lorsque les premiers résultats tombent et annoncent que l’extrême droite éclate tout, surtout en France où elle fait un score de 25% des votants (le second pays est le Danemark, avec 23% et le dernier à l’heure actuelle est la Grèce avec 12%)

Nos politiques nous rabâchent la même chose depuis que je suis en âge de voter, sans doute depuis plus longtemps encore : à chaque échec, à chaque élection, nous avons le droit au même discours, démonstration :

http://t.co/zmIXAquR6u

Venons-en directement à la conclusion, si vous le voulez bien.

Chère politique, est-ce que dans ton planning, tu as prévu, un jour d’arrêter de nous prendre pour une bande de cons ?

La « majorité » déclarera qu’elle doit tirer des enseignements de tout ceci, l’opposition déclarera que c’est de la faute de la majorité, le parti lésé des dernières élections déclarera qu’avec eux, cela n’aurait pas été la même chose et…. en attendant… l’extrême droite, le Front National, continuera de faire son petit bout de chemin.

Ah, et bien sur, c’est à cause de l’abstention tout ceci, il ne faudrait quand même pas trop se remettre en question, n’est-ce pas ?

Nous faisons face à un discours rodé, démultiplié par des gens qui appliquent la même politique qui ne marche plus depuis des années… et ce sont ces gens-là qui déclarent qu’il faut tirer des leçons de ces résultats ?

A ces gens-là, je déclare la chose suivante :

« La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent. » – Einstein.

Vous voulez faire changer les choses : changez.

Vous aimez cet article? Partagez-le ;-)

TwitterGoogle +LinkedInMail
Flattr !

2 commentaires to “La folie.”

  1. avatar

    Le résultat de ce scrutin est lié à un facteur principal. Les français sont persuadés (par les médias et les politiques) que l’europe :
    1/ Ne sert à rien
    2/ Et la cause de tout leur mots

    =» Bilan
    1/ Aucun interêt d’aller voter.
    2/ Voter pour un parti euroseptique.

    Je ne suis pas sûr que le resultat aurait été le même pour un autre scrutin même si je suppose effectivement une montée très prononcé du FN pour les prochains scrutins.

    Crise économique, augmentation du chômage, monté du fachisme, ça vous ne rappelle rien? Oh, comme j’espère me tromper, faites que je me trompe. Surtout après leur avoir donné tout les outils pour faire de la France totalitaire 2.0 (LPM), ce serais vraiment une triste page dans l’histoire de la France.

  2. avatar

    Allez voter aujourd’hui, je vois un peu ça comme commander un coca zéro avec une salade au Mac Do. On veut faire un beau geste mais c’est pas encore ça :/