Le blocage des publicités chez Free, pas partout, pas neutre.



Le fournisseur d’accès à Internet Free a décidé de bloquer les publicités nuisibles via sa Freebox V6. Dans une récente mise à jour estampillée 1.1.9, Free a ajouté un bloqueur de publicités, ce dernier fonctionne un peu comme Adblock, à quelques différences près.

Ce sont justement ces différences qui me posent un problème, et pas des moindres.

Si Adblock ou Ghostery (anglais) sont installés et totalement contrôlés par l’utilisateur de la machine, le bloqueur de Free est installé dans le matériel, à savoir la Freebox V6.

Cela sous-entend que l’utilisateur a un contrôle limité sur ce bloqueur : soit il l’active, soit il le désactive.

L’utilisateur ne peut en aucun savoir ce qui est réellement bloqué ou non, il n’a qu’un contrôle très limité de cette option.

Vous allez me dire que c’est une option, que ce n’est pas grave, que ce n’est, comme son nom l’indique, qu’une simple option.

C’est vrai. Seulement Free n’a ni communiqué sur cette option, ni laissé le choix à l’utilisateur d’activer, ou non, cette dernière.

L’opérateur a décidé que cette option serait activée par défaut et, bien qu’il soit possible de la désactiver dans l’interface de gestion de la Freebox V6, je reste perplexe.

Pourquoi ne pas avoir simplement informé de l’arrivée de cette option ? Pourquoi l’avoir activée par défaut ?

Depuis quelques mois, la communication de Free s’est métamorphosée. Free cherche à recruter de l’abonné et ça se sent : bye bye Rodolphe, la publicité ciblée « Geek » et tout le reste. Place à quelque chose de plus large, un spectre de clients bien plus important et parfois plus néophytes.

Partant de ce constat, combien de personnes vont savoir comment modifier cette option ? Pour travailler chez un FAI, je sais que bon nombre de clients ne connaissent même pas l’interface de leurs « ce que vous voulez »_Box. Je reste donc fermement opposé à la décision d’activer cette option par défaut.

Au-delà du blocage de la publicité, de l’impact que cela peut avoir sur des régies ou sur des sites qui ne vivent que sur ces revenus, il semblerait que le filtrage des contenus publicitaires soit à deux vitesses chez l’opérateur :

Tandis que les liens sponsorisés Youtube ne s’affichent plus au chargement des vidéos, le site Dailymotion fonctionne parfaitement bien, tout comme les vidéos publicitaires que le site diffuse.

Ce filtrage me pose déjà problème, apprendre qu’il s’applique à certains sites mais pas à d’autres m’a fait sauter au plafond.

Quels sont les critères que Free a définis pour filtrer du contenu sur un site et pas sur un autre site ? Est-ce que Free a bloqué Youtube car il est en mauvais termes avec Google ? Est-ce que le filtrage ne fonctionne tout simplement pas avec Dailymotion ?

Ce filtrage représente une atteinte à la neutralité d’Internet selon moi, même si c’est une option et même si elle peut être désactivée, c’est une atteinte à la neutralité d’Internet.

Si Free veut bloquer les publicités, qu’il donne des logiciels à installer sur un machine et non quelque chose d’obscur dans un matériel.

L’utilisateur a le droit de ne pas subir de publicités mais en aucun cas le FAI n’a à choisir à la place de ce dernier, l’option activée par défaut est une erreur.

L’utilisateur a également le droit de choisir quelle publicité il décide d’afficher, ou non, le FAI n’a pas à décider du contenu qui sera filtré.

Ces points ne sont pas respectés et c’est, toujours selon moi, un assez mauvais signe.

Ce ne sont que des publicités mais c’est une démonstration de ce qu’un FAI est capable de faire depuis déjà des lustres. Free a peut-être ouvert une très méchante boite de Pandore.

Imaginons la suite : pourquoi ne pas bloquer par défaut les sites qui dérangent ? Les sites porno ? Puis Facebook tiens ? Pourquoi ne pas décider de bloquer ensuite l’ensemble des sites qui ne veulent pas payer Free pour accéder à ses tuyaux ?

C’est sans doute un peu poussé, ou non…l’avenir nous le dira. En attendant, il faut essayer de voir plus loin qu’un blocage de publicités, Free est en train de jouer à un jeu qui me semble dangereux, à vous de juger.

Vous aimez cet article? Partagez-le ;-)

TwitterGoogle +LinkedInMail
Flattr !

11 commentaires to “Le blocage des publicités chez Free, pas partout, pas neutre.”

  1. avatar

    Je te rejoins sur le point suivant : la majorité des personnes ne savent pas configurer leur box et ne connaissent même pas l’existence d’une interface de gestion de leur box à travers le navigateur.

    A titre d’exemple: combien savent que leur accès WiFi chez SFR est automatiquement activé et qu’ils servent de hotspot à l’insu de leur plein gré ?

    • avatar

      C’est une bonne question en effet, et c’est parce que une partie non négligeable des utilisateurs ne sait pas le faire que ça me pose problème.

      Une communication préalable me semblait nécessaire, tout autant que la non activation par défaut de l’option.

  2. avatar

    Tes exemples ne sont pas si poussés que ça. Free vire les pubs pour faire chier Google qui ne veut pas payer son traffic, rien ne dit qu’il ne feront pas la même chose pour FaceBook, Youporn ou autres…

    Je vais finir par soucrire chez Orange moi…

  3. avatar

    La majorité des gens ne savant pas configurer leur box : vrai. Sauf que la majorité des gens VEULENT bloquer la pub.

    Donc bon, c’est évidement une « feature », de plus désactivable qui n’a RIEN A VOIR avec la neutralité du net qui consiste à filtrer des contenus (pourtant eux voulus par les utilisateurs) sans aucun moyen de les « réactiver ». Cet argument est de mauvaise foi.

    De plus, ça n’interdit pas la pub sur un site, ce sont les régies publicitaires centralisées qui sont les 1eres à en pâtir. Est-ce réellement un mal ?

    Je lis beaucoup de réactions trop à froid depuis cette nouvelle, ça me désole un peu.

    • avatar

      La majorité des gens veulent bloquer la pub, moi y compris, oui.

      Sauf que MOI, par exemple, et comme d’autres, souhaitons être maîtres de ce que l’on bloque ou non, et pas maître d’un interrupteur qui bloque, ou non, du contenu sur la point de terminaison d’une FAI.

      Ce que je critique, c’est le fait que l’utilisateur ne soit pas maître de ce qu’il peut bloquer ou non, comme expliqué plus haut.

      Cet argument, je ne le trouve pas de mauvaise foi, comme expliqué, quelles sont les raisons de Free pour bloquer ? Et pourquoi spécifiquement Youtube et Analytics ? (je viens d’apprendre qu’il était filtré également avec le bloqueur)

      S’il filtre, qu’il filtre tout, ici ce n’est pas le cas, et les modifications sont peut-être faites pour des raisons commerciales, ce qui n’est pas franchement très neutre.

      Reste à voir la réaction de Free ainsi que ses explications afin de comprendre les raisons de ce choix qui ne cible pas tout le monde.

  4. avatar

    Et bien justement, étant un paramètre, on reste maître du trafic filtré. L’énorme majorité des gens voulant bloquer la pub, il est peu logique que ce soit du coup mis par défaut. Quasiment tous les moteurs de recherche sont en « safemode » par défaut et personne ne trouve rien à redire ?

    La vérité est que des blogueurs influents directement concernés on crié au loup directement en utilisant des arguments fallacieux, auxquels je suis pourtant moi-même très attaché, comme la neutralité du net, et dont je le répète ici, n’est pas du tout mise en cause.

    Que ça puisse poser des problèmes, que ça amène à un débat, c’est tout à fait normal, moi-même je n’ai pas encore un avis tranché dessus. Mais en arriver a des conclusions aussi rapidement, je trouve ça fort de café.

    – Le modèle pub par régies centralisées, vous êtes tous certains que c’est un modèle à garder et bénéfique pour tous ? Moi non. A ce que je sache, les revenus publicitaires marchaient déjà bien avant la création de ces régies centralisées.

    On peut me reprocher un délit d’intention à dire que les premiers à être contre sont ceux qui en profitent, mais il ne serait pas moindre que de dire que free utilise ça pour ses propres raison, ce que je partage d’ailleurs. N’empêche que ça soulève une grosse réflexion dont il est dur de saisir aussi rapidement les tenants et les aboutissants.

    Au passage, j’aime bien votre blog, continuez ainsi, ça n’est qu’un coup d’humeur de ma part 😉

    • avatar

      Je ne suis pas totalement d’accord : si l’on est bien maître de la mise en route ou de l’arrêt du filtrage, il n’en est pas de même pour le contenu filtré, l’utilisateur n’ayant pas le contrôle sur ce qui est filtré, ou non.

      Cette approche est différente de celles des adblocks que nous connaissons et, en celà, c’est une perte de maîtrise de la ligne par l’utilisateur, partielle certes, mais tout de même.

      Si la neutralité du net n’est pas directement remise en cause dans la mesure ou on ne touche pas ni au réseau ni au coeur du réseau, celle de l’accès via une box l’est : en fonction de la box que vous aurez, l’accès aux Internets ne sera plus le même, puisqu’altéré.

      Je suis d’accord, c’est de la publicité, mais qu’est-ce qui prouve que Free ne bloquera pas autre chose ?

      Les raisons d’un blocage se doivent d’être expliquées, elles ne le sont pas ici et qui plus est, ce blocage semble quand même assez porté sur Google et non l’ensemble des régies.

      A titre personnel, étant absolument contre toute forme de publicité sur mon blog, je n’ai jamais testé de régies. J’ai reçu beaucoup de demandes, toutes refusées. Je ne connais donc pas le réel avantage d’une régie. Je sais, en revanche, que certains systèmes vivent en grande partie avec la pub.

      Alors oui, ces sites sont dans une situation ambiguë : ils commentent et sont victimes, on peut se demander si l’avis de chacun des sites est objectif ou non…et m’est d’avis que certains ne le sont pas.

      Je crois, en revanche, que nous avons vous et moi un réel désaccord sur l’activation « par défaut » de cette option. Le choix d’activer cette option par défaut est discutable. Discutable car aucune campagne de communication n’a été réalisée, aucun mail et aucune information sur ce filtrage n’a été envoyé. On se retrouve donc avec des clients qui ne sont pas au courant que leur équipement va filtrer ce qui entre sur la connexion.

      Free aurait pu (et même du) informer ses clients avant de faire un forcing sur cette option.

      Le fait, d’ailleurs, de faire un forcing n’est sans doute pas anodin : beaucoup de clients n’iront jamais toucher à cette option (et il « nous » reviendra la tache de diffuser l’information).

      Pour terminer, mais je ne suis pas certain de ce que j’avance : au delà de l’aspect neutralité, l’aspect légal de ce filtrage me semble discutable : si j’ai tout suivi, il s’agit d’un blocage par DNS lorsque la connexion réseau et faite pour utiliser le DNS de la Freebox. Ce qui veut dire que Free récupère une requête, l’altère, et m’affiche le contenu.

      Or, cette requête effectuée entre un point a et un point b, je pense qu’elle fait partie du domaine privé et le fait qu’elle soit interceptée et modifiée est (à nouveau, à confirmer) une infraction à la loi.

      Je vais me renseigner sur ce dernier point pour ne pas dire de bêtises.

  5. avatar

    Bonjour,

    Je vais me permettre aussi de réagir.

    Personnellement j’utilise Adblock, et j’autorise la publicité de certains sites que je consulte régulièrement car je sais qu’il s’agit de leur première source de revenu, et que j’apprécie leur contenu. Je suis donc contre un blocage systémique des pubs.

    Sur le fait que ce soit une « option » de la box, me pose beaucoup de problème. On commence à voir naître un internet à vitesse multiple. Voici quelques exemples :
    – Free bloque les pub émanant de google depuis sa box
    – SFR bloque les serveurs SMTP autre que les siens depuis sa box
    – SFR et Bouygues active un Hotspot par défaut depuis la box (sur demande pour Orange)
    – etc.

    Ou est le choix de l’utilisateur? Bien sur certains diront qu’on peut désactivé ces options. Mais combien de personnes savent le faire? Combien de téléconseillers (Tout FAI Confondu) connaissent ses fonctionnalité et savent comment les désactivé?

    Cette semaine une cliente qui n’arrive pas à enregistrer les chaines canal depuis le décodeur de son FAI. Après échange Télécommande, décodeur, disque dur, je lui ai appris qu’elle devais prendre une option d’enregistrement chez canal (en plus de celle du FAI). Je me suis écarté du sujet, mais c’est pour montrer que tout les téléconseiller (tout FAI confondu), n’ont pas connaissance de ces options par défaut, et ne savent donc pas les désactivés.

    En résumé, je pense que Free nuis aux libertés individuelles en ne laissant pas le choix des sites autorisé ou bloqué (liste blanche/liste noir).

  6. avatar

    Je fais partit des favorables à l’action de Free. Nous pouvons retirer l’option.
    Que la largesse du curseur (choisir ce que l’on filtre) ne soit pas existante est vrais, mais rarement un produit nous satisfait à 100%.
    Pourvoir supprimer la pub est tout de même considéré comme une avancée. C’est la mm chose lorsque la pub a été retiré des chaines public, on ne considère pas ça comme un retrait de liberté. Qui veut choisir ses pubs à la TV ? « ha non je voulais ma pub de voiture tous les jours sur France 2 ».

    Je pense vraiment que c’est une bonne chose, et que ça ne nuit pas à nos libertés. Ça nuit à un principe d’économie, et réduit l’argent que certains gagnent.

    Un autre article : http://www.bfmtv.com/economie/adfreegate-revolution-is-not-a-pic-nic-416798.html

    • avatar

      Si on peut en effet retirer l’option, le fait qu’elle soit activée par défaut me pose, à moi, un problème majeur. Lorsqu’une option est activée par défaut, il est rare que les gens la désactivent et il faut savoir comment faire, ce qui ne représentera pas la totalité des personnes qui passent avec une Freebox V6. Dès lors, c’est un filtrage sans le consentement de l’utilisateur, et ça me pose problème.

      Si un produit est rarement satisfaisant à 100%, l’option ici n’est pas un simple produit mais une option qui altère un produit pour lequel on paye déjà, sans mon consentement préalable sur l’activation dudit produit.

      La publicité sur les chaines publiques n’a pas énormément à avoir avec celle que l’on trouve sur Internet : les chaines publiques sont financées, la redevance est là et des aides de l’état aussi.
      Sur Internet, des sites fonctionnent en partie ou quasiment sur ce système de rémunération. Bloquer les pubs revient à les priver d’une source de revenus et parfois de la seule source de revenus.

      Quitte à pousser l’exemple très loin, je trouve que celà nuit à nos libertés. Il n’est pas possible d’avoir de whitelist, donc, soit c’est activée et tout est géré par Free, soit non et alors on reste maitre de ce que l’on filtre ou non.

      Puisque c’est Free qui filtre, ce n’est plus l’utilisateur, c’est donc une perte de pouvoir de l’utilisateur et donc, de liberté de faire ou ne pas faire quelque chose.

      Allons encore plus loin : « Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste. »

      Si l’exemple est poussé, je le trouve adapté : Free démontre que le boitier d’un opérateur peur servir à filtrer un contenu bien spécifique. Maintenant, plus aucune excuse pour filtrer ou bloquer le reste….

      et c’est, de loin, le point le plus dangereux dans tout ceci.