La publicité en ligne episode 3 les problèmes lies à la publicite

En Bref : la sécurité des données dépend toujours du maillon le plus faible

Comme dirait LinksTheSun, j’aimerais ouvrir une (

Si vous travaillez dans le monde de la sécurité, le titre du billet vous parlera forcément. Pour les autres, nous allons aborder un point relatif à la sécurité de l’information voire à la sécurité, de façon générale.

Il est important de comprendre que le monde de la sécurité n’est pas quelque chose à part, qui arrive à la fin d’un projet, d’un développement, de l’ouverture d’une activité. Il doit être présent à chaque étape, de quasiment, chaque projet. De la même manière, il est important de comprendre que le monde de la sécurité ne se résume pas à des programmes et des lignes de codes, des services et processus relatifs aux différents systèmes d’informations des sociétés.

Un bon niveau de sécurité s’intéresse à l’ensemble des éléments qui peuvent représenter un danger potentiel, un risque avéré, un point de faiblesse ou, pour résumer, à toute chose ou personne qui accède, utilise ou touche à de la donnée.

Vous vous demandez peut-être où je souhaite en venir ? La réponse arrive d’ici quelques paragraphes, encore un peu de patience.

Votre système d’information est potentiellement très sécurisé, vous avez un système d’identification et d’authentification robuste, les actions des personnes qui accèdent au système sont enregistrées, le matériel qui le compose est identifié, ses failles aussi, les ordinateurs les plus exposés sont mis à jour, sécurisés, chiffrés peut-être, bref… vous disposez d’un niveau de sécurité convenable, ou bon.

Mais est-ce assez ?

La sécurité doit toujours être évaluée en se basant sur le maillon le plus faible de la chaîne.

Et le maillon le plus faible de la chaîne, c’est vous. Pas plus tard qu’hier, une personne qui parlait, non loin de moi, était en train d’expliquer à ses interlocuteurs tout ce qu’elle faisait chaque jour, en donnant des noms d’applications, des problèmes de sécurité, des interlocuteurs et des fonctions au sein d’une entreprise, qui, soyons clairs, exige un niveau de sécurité maximal.

Les exemples sont hélas nombreux, que cela soit dans les transports en commun, les restaurants, dans une file d’attente, au self de la cantine collective ou dans tout autre lieu où, potentiellement, les informations que vous échangez ne sont pas en sécurité.

Comprenez par là la chose suivante : vous aurez beau sécuriser votre système de la meilleure des façons, si votre personnel n’est pas formé ou sensibilisé au risque qu’il représente et, que par inadvertance, il laisse fuiter des données, votre sécurité ne vous sera d’aucune utilité.

Fin de là ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *