[En bref] Samsung, smart TV et vie privée



La nouvelle n’est pas récente : il vaut mieux éviter de tenir des propos confidentiels ou privés près d’une Smart TV Samsung.

Cette nouvelle aurait dû faire l’objet d’un billet il y a un peu moins d’un an, lorsque l’information était connue uniquement en anglais et que la moitié des personnes s’en moquaient … sauf qu’entre temps, Samsung avait corrigé quelques lignes dans ses conditions d’utilisation. Finalement, c’est maintenant qu’elle sort, mieux vaut tard que jamais.

Le problème

« Faites attention à ce que vos paroles ne contiennent pas d’informations personnelles ou confidentielles, ces dernières étant captées et transmises à un tiers », voici, en résumé, les propos tenus par la marque.

Un début de petit scandale a éclaté face à cette réponse, si bien que Samsung s’est fendu d’une réponse pour rassurer ses utilisateurs, « non, Samsung n’espionne pas vos conversations » (en anglais).

La réponse

Pas rassurante ? Peut-être trop tardive ? Peut-être est-ce un problème de confiance envers Samsung, la réponse n’est pas véritablement convaincante à mes yeux.

Samsung explique que des données sont effectivement transmises à un tiers, en précisant cette fois le nom dudit tiers. La firme prend le temps de dire que les données sont chiffrées, de la TV jusqu’au serveur tiers, qu’elle prend au sérieux la protection de la vie privée de ses utilisateurs et qu’il est facile d’activer ou de désactiver la reconnaissance vocale et ce, à n’importe quel moment.

Elle prend aussi le temps de préciser que, pour faire fonctionner la reconnaissance vocale, il faut appuyer sur un bouton qui se situe, au choix, sur la télécommande ou sur l’écran.

Mon avis

Ce n’est donc pas une activation via un bouton « on/off » s’il est possible de l’activer depuis l’écran, c’est une fonction logicielle. Donc potentiellement activable à distance et sans votre consentement.

Nous ne pouvons, à l’heure actuelle, que nous baser sur des déclarations écrites et n’avons pas de matière pour affirmer ou réfuter ces déclarations. Problème d’autant plus important lorsqu’on sait que la solution de Samsung est fermée, qu’il n’est pas réellement possible de savoir comment elle fonctionne et que les données transmises sont chiffrées.

Comprenez-moi, je suis absolument ravi que Samsung chiffre les données de ses utilisateurs, mais l’utilisateur reste incapable de savoir ce que son écran transmet réellement ou non, puisqu’il ne peut pas déchiffrer les données…

Alors, la Smart TV connectée, bonne ou mauvaise idée ?

Vous aimez cet article? Partagez-le ;-)

TwitterGoogle +LinkedInMail
Flattr !

4 commentaires to “[En bref] Samsung, smart TV et vie privée”

  1. avatar

    Admettons que ça soit possible . Pour se protéger il ne faudrait pas simplement se servir de la télécommande normal et non de l’autre ? Car de toute façon le micro n’est que dans la télécommande et non avec l’écran ?

    • avatar

      Admettons, effectivement, la logique voudrait effectivement qu’on s’en serve ainsi, le problème est que cette fonction n’étant pas « matérielle » (genre comme un interrupteur en position marche ou arrêt) mais logicielle, je pense, j’imagine du moins, qu’elle est activable à ton insu, ou potentiellement pas réellement désactivée (ce qui n’est pas vérifiable puisque nous ne savons pas quelles informations sont réellement transmises à la société tierce) :'(

  2. avatar

    Pour moi c’est hors de question qu’une smart tv envahisse la chambre ou le salon.

    Déjà vu le prix , mais surtout que je n’aime pas que tout sois connecté a internet (de manière plus ou moins permanente ).
    Car si c’est connecté , intelligent etc il y a une probabilité très importante que ce genre d’histoire ce passe , car si c’est connecté , c’est plus ou moins forcement hackable

  3. avatar

    N’y a-t-il pas moyen de retirer physiquement le micro contenu dans la télécommande ou la télé ?