Troublantes déclarations.



Dans un billet, que vous pouvez retrouver ici (et dont mon titre s’inspire), Guillaume Prieur, le directeur des affaires institutionnelles et européennes de la SACD, s’est amusé à comparer le Front National et les bidouilleurs, hackers, amoureux du libres, de la neutralité du Net, j’en passe encore et encore.

Je vous recommande la lecture de son truc, billet, machin, torchon indigne d’un homme que j’imagine intelligent.

L’affreux s’amuse donc à trouver des liens et à tirer des conclusions un peu trop hâtives et nauséabondes : une convergence entre le FN et les « défenseurs acharnés de la liberté sur le Net ».

Beaucoup diront qu’il ne faut pas réagir à des propos aussi crasseux, qu’ils ne sont dignes d’aucun intérêt, tout comme son auteur, mais je crois que c’est une erreur de ne pas souligner les propos dudit Monsieur Prieur.

Nous allons donc décortiquer un peu son billet et lui offrir une réponse bien plus argumentée et respectueuse, même s’il n’en vaut pas vraiment la peine.

Pour commencer, l’auteur explique que les « défenseurs acharnés de la liberté du le Net rejoignent l’extrême-droite europhobe dans leurs propositions sur la politique numérique et le droit d’auteur. ».

Première remarque, ces défenseurs acharnés étaient là bien avant cette extrême-droite pour défendre la liberté sur le Net.

Deuxièmement, ce que déclare l’auteur est d’une bêtise sans nom. Le Front National milite pour l’exception culturelle française, ils militent d’ailleurs pour tout ce qui est français, bien français, SACD y compris. Il suffit d’aller lire le programme du F.N pour le savoir, cet exercice devait manifestement être plus compliqué que la rédaction d’un torchon.

Ensuite, l’auteur cite des propos du Front National sur l’extension de la redevance audiovisuelle, ACTA, la neutralité du Net & Co. et, ce qui fait mal, c’est que le Front National déclare effectivement la même chose que ceux qui défendent Internet et le Web.

Est-ce qu’il le déclare pour les mêmes raisons ? Certainement pas.

Le Front National s’oppose à tout ceci car Internet est un terrain fertile pour lui, moins muselé justement, que le P.A.F. Il s’est opposé à ACTA car c’est une perte de souveraineté, chose parfaitement inacceptable pour ce parti. Il milite en faveur de la neutralité du Net parce qu’il sait qu’il peut toucher un public que les autres partis ne touchent pas. Il souligne une vérité, le fait que les autres partis politiques travaillent pour des groupes d’intérêts et non pour l’intérêt général.

Et c’est là le plus grand malheur : il n’y a que le F.N qui s’oppose, qui s’est opposé à ACTA et qui déclare être pour la neutralité du Net, les autres ne sont pas là, pas au rendez-vous, ils laissent au F.N tout le loisir de récupérer ces idées là et d’en faire les siennes.

Monsieur Prieur, j’ai d’abord pensé que vous n’étiez qu’un vulgaire con, mais non. Un con ne devient pas directeur des affaires institutionnelles et européennes d’un groupe comme la SACD, et entendez mon effort pour être le plus respectueux possible.

Vous n’êtes pas un con, non, vous êtes sans doute intelligent, très même, assez pour faire réagir et donc assez pour qu’on parle de vous, de votre billet infâme et donc assez pour exposer vos arguments et pour semer un trouble assez malsain.

Vous êtes doué d’intelligence, donc, mais vous l’utilisez pour faire n’importe quoi, et je ne parle que de vos déclarations.

Je suis d’ailleurs au regret de vous annoncer, monsieur Prieur, que vous utilisez une technique de communication du Front National assez vulgaire : le Sophisme. Proche du syllogisme et pourtant parfaitement faux

Exemple :

Tous les chats sont sur Internet.

Or, je suis sur Internet

Donc, je suis un chat.

Reprenons avec votre exemple

Le Front National défend Internet

Or, je défends Internet

Donc, je suis pour le Front National

… Ais-je réellement besoin d’expliquer à quel point de raisonnement est faux, complètement stupide et malsain ?

Si nous continuons sur cette lancée, Google, Facebook et les autres grands qui déclarent défendre cette neutralité, ils sont pour le Front National aussi, non ?

Vos propos sont là pour dire que, parce qu’un groupe A défend quelque chose et que le groupe B défend la même chose, alors que groupe A et le groupe B sont pareils, la réponse est non.

Et c’est la seule motivation de ma réponse, ici, la seule chose qui soit digne d’intérêt. Vos propos servent la confusion et sont au mieux déplacés, au pire abjects… et, parce que vous êtes intelligent, vous avez choisis ces propos, vous avez sans doute mesuré chaque mot, vous vous êtes assuré que la tournure était bien celle que vous cherchiez ?

Ou alors vous avez décidé d’écrire ça « comme ça », et c’est triste pour vous. C’est d’autant plus triste que vos propos servent le Front National un peu plus encore, ce qui n’est pas utile par les temps qui courent.

Je pense que votre égo, en témoignent les différentes réponses adressés sur Twitter, fait que vous allez lire ce billet, je vous préviens donc, n’espérez plus aucune réponse de moi, je crois vous avoir déjà consacré bien trop de temps.

Bref, monsieur Prieur, je ne vous dirai pas que votre torchon est un ramassis de raccourcis assez malsains, qu’il dessert votre cause déjà perdue, qu’il vous dessert, vous, vous faisant passer pour plus stupide que vous n’êtes.

Je ne vous dirai pas tout ceci, non, ni ne vous dirai que vos réponses lors de nos quelques échanges démontrent une assez mauvaise foi, que je regrette car j’aurais aimé pouvoir parler avec vous, vous avez manifestement décidé que le troll était plus facile que l’échange, soit.

Je ne vous dirai pas, enfin, que c’est par vos actions que le Front National se pose en garant de nos libertés sur Internet, ni que vous utilisez la même stratégie de communication qu’eux.

Non, je vous dirai simplement : c’est triste. Triste de ne pas pouvoir échanger plus sérieusement que trois fois 140 caractères où vous passez pour un con, je suis certain que vous pouvez faire mieux, enfin, j’espère.

A l’avenir, réfléchissez avant d’écrire, et acceptez les critiques sur vos déclarations, plutôt que de les fuir.

Petite précision : le billet est enregistré, on ne sait jamais….

Vous aimez cet article? Partagez-le ;-)

TwitterGoogle +LinkedInMail
Flattr !

2 commentaires to “Troublantes déclarations.”

  1. avatar

    Voir aussi cette réponse de Frédéric Lordon à l’intimidation « vos propositions ont des similitudes avec celles du FN » :
    https://www.youtube.com/watch?v=dU6M-CDSCQs

    (a 1h12)

  2. avatar

    Bientôt ce sera « les extrêmes se rejoignent » comme tant se plaisent à le dire en dépit du bon sens. C’est comme ça que ça marche chez ses belles personnes qui n’ont pas d’arguments.