Microsoft a le droit de lire vos emails.



La nouvelle vient de Microsoft et porte sur une enquête sur la fuite d’un certain nombre de données internes de Microsoft.

Un employé de la firme, Alex Kibkalo, est entré en contact avec un blogueur en France et lui a transmis des secrets industriels portant sur Windows 8 RT, sur le kit de développement de « Microsoft Activation Server » et sur d’autres éléments en relation avec tout ceci.

L’affaire remonte à 2012 mais le jugement de tout ceci, lui, date du 17 mars 2014 et c’est à cette occasion que Microsoft a reconnu avoir récupéré les données de l’adresse Hotmail (devenue Outlook.com depuis) du blogueur.

Si les motivations de Microsoft portent sur quelque chose d’illégal et donc, justifient une investigation, il n’en reste pas moins que la firme à quand même cherché le contenu de communications privées, à savoir les mails dudit blogueur.

Pas question pour moi de crier au scandale d’une firme qui se permet de lire les communications privées d’un utilisateur de ses services. En effet, Microsoft à le droit de lire vos emails et vous devriez le savoir, puisque c’est inscrit dans les conditions générales d’utilisation (Terms of service) du service :

Microsoft reserves the right to review materials posted to the Communication Services and to remove any materials in its sole discretion.

La conclusion à tirer de tout ceci, pour moi, est plus : si vous ne voulez pas qu’une firme qui vous offre un service puisse lire vos mails, n’allez pas poser vos affaire chez eux. Préférez une société respectueuse de votre vie privée, qui annonce dans ses conditions d’utilisation qu’elle ne peut pas lire vos mails. A défaut, montez votre propre système de messagerie ou, pour terminer, chiffrez vos échanges.

Vous aimez cet article? Partagez-le ;-)

TwitterGoogle +LinkedInMail
Flattr !

Aucun commentaire pour le moment... Soyez le premier!