Le réseau voltaire et la Syrie.



Ce billet est un peu spécial et il explique un long silence sur le blog.

Que ce soit clair, le conflit en Syrie est un véritable sac de nœuds, beaucoup de personnes à travers le monde trouvent un intérêt à ce que la fin du conflit ne soit pas pour maintenant. La Russie pour asseoir sa position, les pays qui fournissent des armes au régime de Bachar Al-Assad, ceux qui fournissent les moyens les armes pour traquer les activistes qui souhaitent le départ d’Al-Assad, des sociétés françaises qui profitent du business du printemps arabe, Bluecoat, société aux États-Unis, Bull et Amesys, sociétés françaises spécialisées dans le DPI…

Et pendant ce temps-là, d’autres font beaucoup de bruit et énormément de désinformation, en faveur du gouvernement d’Al-Assad.

Le réseau voltaire fait partie de ces autres et, numérique oblige, il essaime sa prose sur la toile et sur les Internets.

Dans un premier temps, il convient peut-être de présenter ce qu’est le réseau voltaire :

Selon wikipedia : Le Réseau Voltaire pour la liberté d’expression est une association à but non lucratif française, fondée en 1994 au Parlement européen et dissoute en 2007 (pas de sources le confirmant et le réseau web existe toujours). Selon ses statuts, son but était « la promotion de la Liberté et de la Laïcité. Il œuvre à l’émancipation des individus face aux dogmes et aux empires. »

Suite à une crise au début des années 2000, il se présente comme un « Réseau de presse non-alignée », installé au Liban et traitant de relations internationales — il se désigne formellement à partir de 2005 sous le nom de Réseau Voltaire International.

Ses dirigeants actuels sont le français Thierry Meyssan (président), le libanais Issa El-Ayoubi (vice-président, membre du Parti social nationaliste syrien), le péruvien Sandro Cruz (vice-président), Jean-Claude Ramos (secrétaire général) et Bernard Célérier (trésorier)

Je vous invite à lire ce qui se dit sur la page du réseau voltaire, on y apprend beaucoup de choses :

  • C’est un réseau de presse non-aligné (selon le réseau voltaire lui-même)
  • Ce réseau entretient des contacts avec pas mal de monde, mais je reviendrai dessus après
  • Ce réseau est partisan du complot international : les guerres et toute la misère du monde, c’est de la faute aux USA (ou à Israël, au choix)
  • Que, selon eux, le 11 Septembre est en fait lié à un complexe militaire des USA, ces derniers cachaient une base ultra secrète sous les Twin towers.

Wait… je sais, vous allez me dire « oui, mais c’est quoi le rapport avec la Syrie », vous avez raison, j’y viens.

Bien, comme expliqué, le réseau voltaire est opposé à (je cite) l’impérialisme des USA, il n’est donc pas étonnant de les voir répondre blanc si l’autre dit noir, et vice versa.

Le réseau voltaire, je le précisais tout à l’heure, c’est un réseau qui entretient pas mal de contacts. Ils sont assez mal vus en Europe et le fondateur du dit réseau est persona non grata sur le territoire des États-Unis.

Suite à certaines prises de positions et également grâce (à cause ?) du fondateur de l’organisation, ils entretiennent des contacts avec la Russie, la Pravda russe et ont également des contacts au Liban, pour être exact, des contacts avec le mouvement chiite libanais du Hezbollah. Même s’il faut le distinguer du Hezbollah turc, ce parti libanais est considéré comme organisation terroriste  par les États-Unis, le Canada, l’Australie et les Pays-Bas ainsi que placé sur de nombreuses listes des organisations terroristes.

Premier élément donc, le réseau voltaire et le Hezbollah. Le second concerne directement le fondateur du réseau voltaire : Thierry Meyssan.

Fiche (en vrac) de personnage :

Il est né en 1957 à Talence, en Gironde et réside maintenant au Liban. Il est partisan du complot sur le 9.1.1, ce qui semble assez logique. Depuis déjà pas mal d’années (il faut remonter à 2008), il est proche de la Russie et de la chaine de télévision Al-Manar (je cite « Je ne suis pas simplement proche d’al-Manar, je prépare actuellement des émissions et des documentaires pour elle. »), chaine du Hezbollah.

Côté russe, il semble proche du tabloïd Komsomolskaïa Pravda, dans lequel il écrirait beaucoup.

Pour information, la Pravda (vérité, en russe) était la publication officielle du parti communiste avant la chute de l’URSS et d’anciens journalistes de la Pravda ont repris le mot pour d’autres journaux.

Nous avons donc une personne proche du Hezbollah et de la Russie, ça fait un peu tache, non ?

Le rapport avec la Syrie se trouve dans les positions du Réseau Voltaire sur la Syrie, qui sont aussi extrémistes (si ce n’est plus) que la Russie.

Meyssan a déclaré, concernant la Syrie : « si les observateurs de la Ligue arabe font leur travail normalement, ils vont constater ce que le gouvernement syrien dit depuis longtemps et ce que toutes les personnes neutres qui se sont rendues sur place ont pu constater, qu’il y a un système de déstabilisation du pays avec des bandes armées qui viennent de l’extérieur, une guerre non conventionnelle qui est déjà effective, menée par des puissances occidentales dans ce pays, et qu’il n’y a pas du tout de soulèvement de masse et de répression ».

La suite nous la connaissons, la Ligue arabe a envoyé des observateurs, qui n’ont rien constaté dans un premier temps et qui ne s’est pas montré si rassurée une fois qu’ils n’étaient plus en Syrie, sous la « protection » du régime d’Al-Assad.

Le réseau voltaire dispose également d’une antenne en Syrie, à Damas pour être précis, elle s’appelle Syria Alghad. C’est une radio (le 104.4) et le réseau avait (et a encore) pignon sur rue dans Damas et en Syrie.

Nb : bien que le site semble en maintenance, la page Facebook est toujours d’actualité et toujours mise à jour.

Curieux, j’ai décidé de creuser un peu la chose, mais d’un point de vue un tout petit peu plus technique.

Première chose donc, un whois sur le voltairenet.org, le site du réseau voltaire :

Domain ID:D107267258-LROR
 Domain Name:VOLTAIRENET.ORG
 Created On:24-Aug-2005 10:01:28 UTC
 Last Updated On:24-Aug-2011 17:15:39 UTC
 Expiration Date:24-Aug-2013 10:01:28 UTC
 Sponsoring Registrar:Gandi SAS (R42-LROR)
 Status:CLIENT TRANSFER PROHIBITED
 Registrant ID:TM1533-GANDI
 Registrant Name:Thierry Meyssan

Etc.… pas grand-chose d’intéressant de base, on retrouve le nom de Thierry Meyssan.

L’adresse IP de ce domaine me renvoie les infos suivantes : (avec un lien en cadeau)

http://www.who.is/whois/voltairenet.org/ : 67.205.112.183
vérif : iWeb Dedicated CL2 IWEB-CL-T109-02SH (NET-67-205-112-160-1) 67.205.112.160 – 67.205.112.191
iWeb Technologies Inc. IWEB-BLK-04 (NET-67-205-64-0-1) 67.205.64.0 – 67.205.127.255

IWeb Technologies INC. Après vérifications et renseignements, c’est une société à Montreal. Je décide de creuser un peu plus et d’aller voir (avec une requête « reverse ») ce qui traine chez IWeb technologies : http://www.ip-adress.com/reverse_ip/67.205.112.183

  1. www.axisforpeace.net
  2. www.voltairenet.org
  3. www.911investigations.net
  4. www.effroyable-imposture.net
  5. asile.org
  6. lists.voltairenet.org
  7. www.pentagate.info
  8. altercom.org
  9. puntofinal.voltairenet.org

En fait, c’est un ensemble de sites ou M. Meyssan et les membres du Réseau Voltaire s’expriment qui est géré par cette société. Je décide d’en faire de même avec l’antenne Syrienne du Réseau Voltaire, Syria Alghad, même requête.

Pour le whois du site : http://www.ip-adress.com/whois/syriaalghad.com

Syriaalghad.com Server Details
IP address:
184.107.73.247 (tiens, c’est à Montréal…)

Un petit reverse IP après, voici donc (encore) Iweb, cette fois-ci avec d’autres sites :

http://www.ip-adress.com/reverse_ip/184.107.73.247

  1. ishtarhotel.net
  2. www.syriaalghad.com
  3. www.houseofdamascus.com
  4. www.laprimacenter.com
  5. mohammadbash.com
  6. www.aski-sham.com
  7. syriaalghad.com

Point commun : ce sont tous des sites qui parlent de la Syrie, les 1 et 3 parlant de Palmyre et Damas, le second et septième, de notre radio citée un peu plus haut, le 6 étant un site qui propose l’organisation de voyages en Syrie et le plus étonnant restant, pour moi, le numéro 5 (je vous laisse chercher, ça parle chanson et concours).

Donc, manifestement Iweb technologies semble gérer pas mal de choses qui parlent de la Syrie et du Réseau Voltaire et je ne serais pas étonné de trouver des choses plutôt étranges sous cette société.

Je n’ai pas creusé plus dans le Réseau Voltaire, je vous invite à aller voir de vous-même ce qu’ils peuvent raconter, Thierry Myessan tout particulièrement, en revanche, je sais une chose :

Ce réseau fait de la contre information, allez les lire, les « articles » ne sont pas le reflet de ce qu’il se passe. Libération le dit d’ailleurs assez bien : « que le réseau voltaire est une office de propagande payée par les dictatures les plus abominables ».

Ps : toutes ces informations sont publiques, en surface (ce qui signifie que l’on peut encore creuser) et, trolls, beware, je mord.

Ps 2 : on retrouve également VipIT solutions sur pas mal de sites, VipIT solution étant une compagnie syrienne :

VipIt Solutions ® company is one of the most important Syrian companies which working in the field of technology and Internet, where it has extensive experience in designing and programming interactive Web sites for companies and it presents all the solutions which companies needed to be their website a decent interface to provide them to the World (selon un employé)

Vous aimez cet article? Partagez-le ;-)

TwitterGoogle +LinkedInMail
Flattr !

49 commentaires to “Le réseau voltaire et la Syrie.”

  1. avatar

    Bueno. Ce sont des choses important à noter, calmement, pour mieux comprendre les rouages de tout ça, sans évidemment pour autant tomber dans la délation gratuite.

    Tu le dis toi-même, tout ceci est publique, de toute façon. Tu as fait une compilation et un recoupement concernant une personne qui a un certain pouvoir médiatique, et c’est chouette, merci.

    Une idée des interactions avec Riwal Syria ?

    cf., évidemment, le papier de bluetouff qui a lancé un troll énorme : http://reflets.info/syrie-front-national/

    • avatar

      Plop, ouaip, vu le billet (au dela du fait qu’il soit looooooong il donne quelques élements techniques pratiques, mais j’ai pas creusé comme ça et (difficilement, certes), j’ai souhaité faire plus neutre.

      Pas encore d’idées avec Riwal Syria, mais je crois que j’ai mon prochain sujet à creuser 🙂

    • avatar

      que le hezbollah soit perçu par les USA comme « terroriste » et par tous ceux qui lisent cet article depuis leur petite Europe calfeutrée et se sentant à tort bien informés n’est pas étonnant.. tout ce qui porte une barbe et qui est contre le pillage du pétrole arabe par des compagnies étrangères bénéficie de ce qualificatif fourre tout.. rappelons seulement que ce parti a été créée en réaction à une invasion étrangère, israélienne en l’occurrence, pour défendre le peuple du Liban, où il est perçu comme un mouvement de résistance

  2. avatar

    Bon travail …

  3. avatar

    Vu la taille de l’hébergeur iweb, je doute qu’ils soient ne serait-ce qu’au courant de l’existance du réseau voltaire.

    M’est avis qu’on a juste affaire à un client (le réseau voltaire) content de la prestation d’un hebergeur (iweb) et qui met donc tout au même endroit.

    My two cents.

    • avatar

      J’imagine bien mais si les adresses ont été lancées là, c’était pour potentiellement vérifier les liens entre les différents sites et le réseau voltaire (ce qui pourrait démontrer qu’ils sont bien installés en Syrie). Pour ce qui est d’Iweb je doute qu’ils soient impliqués la dedans (ou alors faudrait vraiment pousser et voir, mais j’ai des doutes sur l’utilité de la chose :D)

  4. avatar

    C’est intéressant de commencer à creuser dans des organisations assez floues comme le réseau Voltaire. Par contre, s’en remettre au journal Libération pour appuyer la critique de fond…

  5. avatar

    Merci pour ces précisions.

    Voici un article que j’ai écrit il y a un an et dans lequel j’ai décrypté la propagande de Thierry Meyssan à propos de la Tunisie. On voit aujourd’hui le même scénario se reproduire en ce qui concerne la Syrie.
    http://elmouwaten.com/modules.php?name=News&file=article&sid=23

    • avatar

      Décidément, cet homme et le réseau voltaire sont partout… et ont (malheureusement) une aura médiatique qui fait que certains boivent leur paroles…

      Merci pour le lien 🙂

  6. avatar

    Le parti national socialiste syrien est un vieux parti né au même moment que son homonyme allemand (Na Zi) qui portait aussi uniforme et avait un chef charismatique, appelé guide… Défenseur du panarabisme et d’une certaine laïcité, il est devenu avec le temps un repère d’illuminés téléguidés par les services syriens pour lesquels ses auraient assassinés des personnes au Liban. ( dans la série qui a suivi l’assassinat de Hariri).

    • avatar

      Sans rentrer dans la limite d’un point Godwin, le fait que ce soit le parti social nationaliste me fait penser effectivement au NS DAP et je ne suis qu’a moitié étonné de ce que tu expliques dans ton commentaire, merci pour les informations.

      • avatar

        oui Je suis d’accord avec toi! je crois a Thierry.M et je suis satisfaite car il y’a tout de même des infos réalistes !! tu fesai tes recherche sur le réseau voltaire en regardant les infos de tf1 pour avoir des idées si faussé!!!mdr

        • avatar

          J’aimerai dire oui, juste pour faire plaisir…mais non. Mes recherches viennent d’un travail de recherche, comme son nom l’indique. Recherches factuelles, comme démontré sur ce billet et les suivants. Que ces informations te plaisent, ou non.

          Ps : je t’invite à ne plus regarder TF1 avant d’écrire un commentaire, mais plus un Bescherelle (ou un correcteur orthographique).

  7. avatar

    Donc en lisant cet article je me dit une seule chose: T Meyssan dit la verité.. Point bare , rien a ajouter.

    • avatar

      évidemment, c’est évident, vraiment. Tellement évident qu’il est la seule source d’une grande campagne d’information / de désinformation et qu’a maintes reprises, ses propos sont contredits. Élémentaire.

  8. avatar

    Bonsoir !

    Vous êtes un trou du cul monsieur.

    Bonne soirée.

    • avatar

      Bonsoir, et sinon, un autre argument, genre quelque chose de factuel, non ?

      J’en profite pour rajouter que, si vous n’avez aucun argument, c’est inutile de revenir à la charge. Je ne discute pas avec les personnes qui ont l’insulte facile, mais avec celles qui ont des arguments.

  9. avatar

    A supposé que le réseau voltaire soit extrémiste, anti-américain et pro Hezbollah, je trouve qu’il est important que nous ayons d’autres sons de cloches que ceux des médias qui nous plaisent. Et qu’il faut que nous demeurions critiques, que nous remittions tjs en cause les versions officielles, et tant mieux si cela nous pousse à élargir nos sources d’information avant de former notre propre opinion.
    Laissez Meyssan vous mettre la puce à l’oreille et allez « creuser » ailleurs… mais commencez par essayer de vérifier si les prétensions des uns et des autres sont admises par d’autres analystes voire par les partis impliqués…

    • avatar

      Vous avez en partie raison : il fait toujours remettre en cause les versions officielles, c’est un fait, surtout pour la Syrie tant tout ceci est d’une complexité affolante. Néanmoins, et même après analyse, le réseau Voltaire reste un système d’information pro Assad, pro propagande d’un régime responsable de beaucoup de morts, même la Russie commence à l’admettre.

      Je garde donc mon sens critique, mais cela n’altère en rien tout ce qui est présent ici.

  10. avatar

    On ne peut en vouloir a un media d’avoir une ligne editoriale, cela fait parti du metier. Après, on peut ne pas etre d’accord avec cette ligne… mais je trouve sacrement culoté le fait de citer Libération, comme si celui ci était plus objectif que le réseau voltaire, (actionnaire : Rotschild banque)…
    A l’inverse de beaucoup de medias (dominants et dits « sérieux ») le Reseau Voltaire cite ses sources, elles sont vérifiable le plus souvent et pour ce qui est de l’analyse, il convient au lecteur de ne pas etre trop « gogos ».
    Autre exemple sur la Syrie : le monde.fr écrit un article sur les « massacres », une photo est là pour illustrer… sur cette photo, on voit effectivement des personnes qui ressemble a des « arabes » et des drapeaux qui ressemble a un drapeau syrien…il s’agissait en réalité d’une manifestation kurde en Turquie…
    Je pense que la presse mainstream particulierement française a un gros trvail a faire en ce qui concerne la déontologie
    Pour conclure, je dirai qu’une personne qui ecrit un article comme le votre, tant subjectif, est peu etre elle aussi dans ce jeu de désinformation…
    oulala un whois a revelé qu’une société avait plusieurs clients qui se connaissaient…lol…merci Colombo !

    • avatar

      Il faut savoir reconnaitre ses erreurs : j’en ai fait une en citant libération, c’est d’ailleurs un point soulevé dans un commentaire précédent, si vous l’aviez lu.

      Le réseau Voltaire cite donc ses sources : vérifications : http://www.voltairenet.org/L-affaire-de-Houla-illustre-le ?

      Preuve à l’appui : non. Non et encore non. Ou alors lui même, super culoté, n’est-ce pas ?

      La presse française a effectivement un vrai travail à faire : celui de ré informer correctement son peuple, plutôt que de l’inonder d’actu « people » pour le buzz.

      Je vous laisse interpréter mon article ainsi que la série d’autres articles sur le même sujet comme bon vous semble, même si je ne suis pas convaincu d’être celui qui désinforme.

      Quand au whois, il était là en base de départ, que cela vous plaise, ou non. Lisez donc les autres billets, qui donnent plus de détail encore.

      • avatar

        « Et pendant ce temps-là, d’autres font beaucoup de bruit et énormément de désinformation, en faveur du gouvernement d’Al-Assad.

        Le réseau voltaire fait partie de ces autres et, numérique oblige, il essaime sa prose sur la toile et sur les Internets. »

        Hou! Qu’ils sont laids, avec la puissance médiatique dont ils disposent, ils inondent de contrevérités à longueur d’antenne et de journaux tous les citoyens. Le RV impose une vision du monde qu’heureusement quelques rares courageux osent dénoncer. D’ailleurs n’est t-il pas dangereux pour toi, de les dénoncer et de te signaler comme opposant à une organisation et à une personne si puissante? Essai de te rapprocher (si c’est encore possible!)des autres médias occidentaux qui propagent une vérité certaine et apaisante. Bonne chance dans cette voix difficile…

        • avatar

          Salutations,

          Je suis en partie d’accord avec ton point de vue : si le RV inonde le net avec des propos étranges, contre vérités et de la désinformation, l’autre côté n’est sans doute pas en reste. L’Occident et l’ASL ne sont pas tout blancs et innocents non plus.

          Pour la question de dangerosité, c’est un risque à prendre, risque qui me vaut quelques insultes et, parfois, des menaces (sérieuses ou non d’ailleurs).

          En revanche, mon rôle n’est pas de me rapprocher d’un média mais d’exposer le travail de mes recherches, même si d’apparence, on pourrait penser que j’ai un parti pris, ce n’est pas le cas.

  11. avatar

    Cet article est complètement débile

    • avatar

      J’hésite à répondre … Mh : qu’est ce qui est le plus débile ? Un commentaire débile sans aucun argument ou un billet qui, lui, en est rempli ?

      Je te laisse méditer. De préférence ailleurs.

      • avatar

        Je confirme les dires de poupidor cet article est complètement débile, d’ailleurs il faut ne rien y connaitre pour lire cet article sans s’étrangler. Libération qui critique le réseau voltaire ? c’est l’hôpital qui se fout de la charité là. Aucune grande presse officielle française n’est intègre!! désinformation, mensonges, manipulations etc etc et je peux donner des exemples a celui qui en veut.

        « La presse française a effectivement un vrai travail à faire : celui de ré informer correctement son peuple, plutôt que de l’inonder d’actu « people » pour le buzz. »

        okay… je crois que ce site est une sorte de secte, fréquenté par des initiés car en 2012 oser dire que la mission de la presse(officielle fr) c’est d’informer son peuple correctement c’est complètement guignolesque. je le répète soit c’est une secte, soit vous êtes un grand naïf..soit vous êtes un menteur tout simplement.

        Vous êtes surement de ceux qui pensent que l’occident a dégagé khadafi au nom de la démocratie? vous pensez que Assad est un méchant dictateur et que au nom de la démocratie il faut remettre ça ?

        On a de la chance nous les personnes lambda ne sommes pas encore obligées de choisir notre camp.

        Et là propagande occidentale tu la vois pas ? problème de vision ? En temps de guerre c’est propagande contre propagande.

        • avatar

          C’est une manie de ne pas lire les commentaires avant de venir ici pour troller un peu ? (je dois vous reconnaitre qu’au moins, vous avez un tout petit peu plus d’arguments, on progresse).

          Repassez donc sur les commentaires, vous pourrez constater que j’ai déjà (pour la troisième fois) fait un point sur libération. Merci. Bisous. Câlins.

          Ensuite, je ne suis pas certain qu’attaquer un commentaire en disant qu’une chose est débile soit un grande preuve d’intelligence, mais ceci n’est que mon avis, hein.

          Pour finir : Je ne parle de pas de la presse fr, mais de la presse, de façon générale. Pour rappel, elle devrait être indépendante, neutre, factuelle. C’est une vision idéaliste, je vous l’accorde, pour autant, elle devrait l’être. Et ce n’est pas le cas.

          Au risque de vous décevoir, je ne fais pas partie des gens que vous décrivez, je suis en revanche assez heureux qu’il ne soit pus là. Le contexte géopolitique, je le laisse à ceux qui travaillent dessus, moi, ce sont les morts qui me font dire cela. Et les morts libyens ne sont pas une invention, que cela vous plaise, ou non.

          Ps : la propagande occidentale, je la vois, n’allez pas imaginer des théories du complot, une secte c’est déjà de l’inédit (d’ailleurs, j’ai ri, merci).

          Ps2 : « vous, les personnes lambda, bla bla » : bullshit. par votre commentaire, vous choisissez de créer deux camp (et vous choisissez le votre par la même occasion).

          Je retourne dans ma secte, ou nous mangeons des petits enfants, des chats (après un viol collectif, bien entendu) tout en dansant à la pleine lune avec un nain unijambiste enroulé dans du jambon autour de 12 étranges statuettes vaudou.

  12. avatar

    Bon…je vois surtout de jeunes gens s’improviser analystes en géo-politique, et tenter maladroitement d’orienter leur point de vue par une série de démonstrations qui n’en sont pas.

    Que le réseau Voltaire soit orienté, en rajoute des couches, oui, très certainement. Mais se servir du RV pour démontrer qu’il y a avant tout un méchant dictateur et un peuple massacré, une armée de « résistance » (l’ASL ou ALS), est une réduction du sujet qui n’aide personne.

    Le conflit Syrien (puisque c’en est un) est très complexe. Assad n’a pas été depuis son « sacre » il y a 12 ans un affreux dictateur détesté de sa population. Il a même été très apprécié pour son côté « libéral » par « sa » population. Puis ça a tourné un peu plus mal. Avec de nombreux problèmes socio-économiques, puis des problèmes de stratégie internationale(USA-Irak), avec des alliances, un pays qui a une longue histoire difficile avec la Syrie, juste à côté : le Liban. Un problème confessionnel, disons, ethnique, puisque c’est une minorité, les Alaouites qui dirige. Le problème des puissances Sunnites qui veulent faire partir Assad, un croissant chiite qui résiste, etc, etc…

    Donc, la Syrie n’est pas la Libye. Pas plus que la Tunisie, l’Egypte ou Bareïn. Il faut vraiment creuser l’histoire de la région, aller consulter les spécialistes du domaine, reprendre des archives, creuser au niveau des enjeux internationaux pour tenter d’essayer de mieux comprendre ce qu’il se passe.

    Ce n’est pas tout noir ou tout blanc. Il y a une répression ignoble du régime, mais il y aussi des actes barbares et manipulatoires de la part de l’ASL et de groupes de salafistes. De groupuscules étrangers. De régimes à l’extérieur de la Syrie. Et plein de Syrien pris en otage. Qui aimeraient beaucoup que tout ça s’arrête. Avec ou sans Assad pour une grande part.

    Décider depuis l’Occident ce qu’il faut ou pas pour les Syriens est un peu…maladroit ?

    Je t’incite à aller lire attentivement quelques articles de fond sur http://reflets.info

    http://reflets.info/syrie-exploit-revolution-for-fun-and-profit/
    http://reflets.info/syrie-une-balkanisation-en-marche/

    Parce que le whois, c’est bien, les spéculations sur un réseau d’activistes d’extrême gauche pas mal délirants et certainement « à la solde de », why not, mais ça ne fait pas une démonstration sur la réalité d’un conflit d’une complexité immense…ni une analyse géostratégique, ethnique et politique qui n’est pas simplement une somme de spéculations plus ou moins hasardeuses.

    Bien à toi.

    • avatar

      Hello,

      J’ai sans doute été maladroit, c’est un fait, mais je tenais à préciser quelques points :

      le but n’est pas de parler géo-politique et géo-stratégie, c’est un sujet que je ne maitrise pas et que je laisse à des experts, dont (à mes yeux) tu fais partie (reflets est dans mes favoris, je connais les liens que tu m’as donné ici).

      Le but est uniquement d’expliquer que le conflit syrien, c’est compliqué, comme expliqué dans le début du billet. Et que la propagande existe, plus que lors des précédents conflits.

      La propagande existe et elle existe des « deux côtés », il faut être aveugle pour ne pas le voir. Le but des différents billets sur le RV (d’autres existent sur le blog, suite à ce premier billet) est d’expliquer que ce réseau d’information n’est absolument pas neutre, en présentant des données un peu plus techniques ; d’un whois à un nom qui est lié au mouvement d’extrême droite, en passant par d’étranges rencontres entre régime syrien, Iran, et Front National par exemple.

      Tu as également raison sur la Syrie : ce n’est pas la Libye, la Tunisie ou n’importe quel autre pays en guerre et il ne faut pas les comparer (on peut parler d’enjeux internationaux ici, entre commerce et politique, Russes et Occident, points de contrôles …)

      L’ASL n’a pas non plus les mains propres et n’est pas toute belle toute rose, certains contacts qu’ils entretiennent peuvent rapidement le démontrer, c’est un fait.

      Ce que je vois (et pour tout dire, la seule chose importante à mes yeux) c’est que des syriens qui n’ont pas demandé se font tuer, torturer, enfermer, par le régime syrien comme par l’ASL, et c’est uniquement ce point que j’observe, je n’ai pas la compétence et le temps d’analyser et le régime syrien et l’ASL comme d’autres peuvent le faire (par connaissance ou par métier).

      Pour conclure, ce billet est simplement là pour expliquer que les informations du RV sont un peu délirantes (beaucoup, en fait), mais ce billet n’est pas ici pour présenter le conflit. Si c’était le cas, il serait bien plus long, bien plus complexe, et surtout certainement incomplet ou en partie faux, la géo-politique sur la Syrie étant d’une énorme complexité.

  13. avatar

    Certes, mais ce billet, implicitement, indique que de nombreux canaux d’information sur le conflit syrien, et plus particulièrement le RV travaillent pour Assad. Ce qui n’est pas prouvé. Que les canaux officiel, genre libé, disent « vrai ».

    Mais cela indique aussi, implicitement, que ceux qui creusent du côté des anti-assad, et qui peuvent démontrer qu’il y a chez eux aussi de nombreuses exactions et manipulations, sont de fait des pro-assad.

    Le danger que je souligne, et que j’ai vu sur de nombreux sites, est une dynamique un peu simplette de prise de parti et de dénonciation basique. Je démontre que ceux qui critiquent les anti-Assad sont des salauds : « à la solde de », à l’extrême droite, financés par, etc, etc…Tout ce qui n’est pas anti-Assad est à soupçonner…

    Pointer du doigt un ou deux sites pro-assad qui utilisent des éléments réels mais fait de la propagande, implique qu’ensuite, si dans une analyse, quelqu’un utilise aussi ces éléments, il est assimilé à ces sites, à ces propagandistes.

    Il est évident que des éléments donnés par le réseau Voltaire sont faux ou exagérés, supputés, mais d’autres sont véritables, vérifiés, justes. Il n’y a pas qu’une seule version, massive, entière. RV oriente son discours. Comme de nombreux défenseurs des Syriens, et soutiens de « toutes les résistances » anti-Assad.

    Donc, le danger est de créer, entretenir une confusion qui amène les lecteurs à se dire que tout ce qui peut servir Assad, est une manipulation, une propagande pro-Assad. Assad se servira de tout ce qui peut l’aider. Mais qu’en est-il de la réalité, de la vérité des faits ?

    C’est refuser de regarder la réalité, de faire un travail de journaliste, d’analyste. Parce qu’autrement, en dénonçant, il y a juste une forme de propagande qui est effectuée, un exercice dogmatique, orienté uniquement dans la dénonciation, ayant pris parti. Je soutiens les syriens contre Assad. Point. Tout ce qui peut montrer que les anti-assad ne sont pas là pour seulement défendre le peuple, avec des intérêts beaucoup plus inquiétants doit être vilipendé. C’est très dangereux comme attitude.

    Assad est un salopard. L’ASL est rempli de salopards bien barbus et bien meurtriers. Les groupes anti-Assad sont plein de gros salopards qui tuent pour un rien, et font passer leurs crimes pour ceux d’Assad. Comme l’armée, la police d’Assad tuent aussi allègrement et s’en servent pour démontrer que des troupes étrangères tentent de prendre le pouvoir et massacrent le peuple.

    Donc, il y deux réalités, même trois, quatre et plus : le peuple qui a commencé à se soulever, des éléments étrangers qui ont récupéré le mouvement de départ, une armée syrienne qui massacre, une pseudo armée syrienne de libération constituée de plein d’éléments disparates (mais pas seulement des syriens) et plusieurs Etats, groupes religieux fondamentalistes qui tirent des ficelles…

    Avec l’Iran en toile de fond. Le très gros allié indéfectible de la Syrie. Bien plus que la Russie…qui peut facilement lâcher Assad. Personne ne sait encore à quelle sauce seront mangés les Syriens. Ca c’est inquiétant. En parler aux Irakiens peut donner un avant-goût de ce qu’il risque d’arriver. Pire qu’avant le début des manifestations de 2011. Et une partie des Syriens le dit : mieux vaut Assad que le chaos et les fondamentalistes. Les minorités en savent quelque chose…

    Cette parole peut être aussi entendue. Même si elle nous déplaît parce que nous aimerions, d’ici, de notre confortable place, voir le dictateur partir, comme en Tunisie, en Egypte…

  14. avatar

    Entièrement d’accord avec Yoran Menkevick.
    Pour mémoire sur les manipulations de l’Asl, voir le témoignage d’Alex Thomson reporter de Channel Four, c’est édifiant. Je ne m’étendrai pas sur le cas syrien, je plains profondément ce peuple qui va être vraisemblablement broyé sans avoir rien demandé à personne. En revanche, c’est sur les médias occidentaux qu’il y aurait à dire, beaucoup même. En suivant la guerre absurde de Libye et le conflit syrien, j’ai été obligé d’aller à la pêche aux infos, sur Russia Today, Al manar, french-irib; le RV, et d’autres sites(liste trop longue pour tous les citer) et là réside l’anormalité, il est aujourd’hui impossible d’avoir une info correcte si on utilise uniquement le Monde, Libé et le Figaro, le Guardian etc.
    Tout est biaisé, déformé et se résume à des collections d’affects, des émotions et des images. Terrifiant!

  15. avatar

    Le réseau voltaire c’est le mal , on est en plein citizen kane , un journaweb qui dénonce un réseau de journaweb par esprit critique .

    Comme à chaque fois , aucun article , commentaire ou dossier n’est vérité . De mon avis il faut manger à toutes les tables pour se faire une idée et être proche de la réalité .

    Le réseau voltaire donne pour le moment un point de vu hors pavé doré , on verra si comme pour l’irak , il est plus proche du réel que la version officiel . Meyssan avait la semaine dernière parler d’une campagne de désinformation , pourquoi ne pas commencer par un whois ? c’est factuel !

    Et puis ce n’est pas gentil de se moquer d’un homme qui écris mal le français , c’est petit et orgueilleux . J’ai connu un physicien nucléaire qui ne bitais rien à l’orthographe et qui en plus n’en avait vraiment rien à faire . Et comme tu dis , bisoux calins , prout prout ,t’as ton buzz , ton papier , adieu demain tu es oublié .Pour la réponse , aucune peine , je ne reviens pas dans un lieu ou on ne fait que montrer du doigt , faire la leçon sans aller au delà .

    que dirais mon ip en 39-45 que j’étais collabo ? …il n’y a qu’un raccourci valable celui de la touche windows .

    • avatar

      Ah tiens, (encore) un rageux.

      Vous n’en avez pas marre de balancer sans lire ? Oui, je « dénonce » le réseau voltaire et ses implications dans une vaste campagne de desinfo, pour autant l’occident n’est pas en reste et si tu veux en parler, fais le.

      Ensuite : si tu savais comme je me moque de la gloire/du succès/du buzz/de toutes ces conneries. Je peux disparaître demain, et ? La terre continue de tourner. Donc tu t’es planté, là.

      Vas lire la suite des billets, tu verra. Surtout : reste pas d’accord, je cherche a présenter des faits, pas à convaincre

  16. avatar

    réponse: cet auteur peut-il faire la même recherche sur le fameux « observateur des droits de l’homme » situé à Londres et qui voit tout ce qui se passe en Syrie à partir du Tower Bridge, peut-être ou de l' »Oeil » sur les berges de la Tamise et qui semble n’avoir pas mis une seule fois les pieds sur les lieux attaqués?
    Je ne vois dans ces éléments qu’une création pour contourner les règles empêchant un journaliste non aligné de donner des infos contradictoires sur la Syrie qui sont a priori interdites en France, mais qui correspondent à ce qui savent les Syriens qui sont eux-mêmes étonnés de découvrir qu’en France rien nous informe officiellement sur ce que nous informe RéseauVoltaire….

    • avatar

      Au risque de vous décevoir, je n’écoute pas ce que dit l’Observatoire des droits de l’Homme ou ce que dit l’OTAN, le premier n’étant pas sur place, le second entrant dans une sorte de balkanisation de la Syrie, tendant à considérer au passage que tout est soit blanc, soit noir. Non, les informations présentées sont celles grappillées sur le terrain ou sur les Internets. Des informations contradictoires, oui, je suis d’accord et j’en ai, celles du Réseau Voltaire, non, on ne peut pas parler d’information ici et les commentaires de Yovan Menkevick sont très intéressants sur le sujet, je vous invite à les lire.

  17. avatar

    A vrai dire, j’ai lu ce billet et franchement je ne comprends pas les desseins de l’auteur…Quant à la Syrie, je vous suggère de faire avant un détour par la libye et jugez-vous même. Ne soyez pas dupes !! la recomposition du moyen orient et en cours… Bashar Assad ne plait pas à l’Occident…La Syrie est un pays convoité..Alors arrêtez vos conneries et réveillez-vous !! ne vous laissez pas endormir par des énergumènes pareils.

    • avatar

      Le but est de réveiller une sorte d’esprit critique, tendant à démontrer qu’un groupe comme le Réseau Voltaire n’est pas neutre et objectif sur le sujet (je n’ai pas dit que l’OTAN l’était, attention). Lorsque l’on observe les liaisons entre le système syrien, russe, iranien et le Réseau Voltaire, on ne peut que s’étonner de leur proximité et, dès lors, je me permet de remettre sérieusement en doute toute information sortant dudit réseau.

  18. avatar

    Numendil si vous soutenez cette thèse, et vouloir porter un certain jugement de valeur, alors il faut aussi dénoncer l’axe USA-Europe-Turquie-Arabie saoudite-Quatar et El-quaida qui ont détruit la Libye et oeuvrent pour la déstabilisation de la Syrie…voire de l’Iran aussi et toute cette région…. De grâce !!! ne me contredisez pas !!!

    • avatar

      N’interprétez pas mes propos, je ne soutiens aucune thèse quelconque, mais je persiste et signe dans ce que disais, et je l’assume problèmes, les propos du Réseau Voltaire sont au mieux à remettre en doute, au pire erronés. Et je ne vous contredis pas, je n’ai simplement pas creusé ce domaine, plus lié à de la stratégie et de la géopolitique.

  19. avatar

    Si demain nous en sommes réduits d’écouter les grandes messes des BHL, Fabius (alias Lion) Attali, Clinton, et du lobby juif international, nous ne sommes pas dans la merde.

    • avatar

      Si nous en sommes réduits à juste écouter, c’est que nous ne réfléchissons plus, et c’est ça qui, à moi, me pose problème.

      • avatar

        En temps (d’avant) guerre, je le répète, c’est propagande contre propagande. D’un coté la propagande du camp de l’envahisseur, de l’autre, celle du camp de l’attaqué. Dsl de vous dire que l’une est beaucoup plus malsaine que l’autre, et ce n’est pas celle du camp à Voltaire! J’ai lu votre billet sur Riwal RV et FN je dois reconnaitre que le travail est minutieux… Comme l’avait dit une personne dans un message précédent c’est dommage que vous ne fassiez pas le même travail pour dénoncer ceux qui roulent pour les USA et leurs alliés. Au final vous revendiquez peut être votre liberté d’investigation pour le sujet que vous voulez mais cela fait de vous, que vous le vouliez ou non, un collaborateur indirect de l’empire US.

  20. avatar

    J’oubliais une dernière chose.
    Vous devriez creuser tout ce qui est « stratégie » et « géopolitique » vous comprendrez bien mieux mon allusion a votre collaboration indirecte avec les USA. J’y repense, dans la situation actuelle, se contenter de faire une enquête sur le RV seul s’apparente fatalement a de la malhonnêteté intellectuelle.

    Une conclusion s’impose : au terme de plusieurs dizaine d’heures de recherches vous en arrivez à dire que les propos du réseau voltaire (qui est un groupe de journalistes ou collaborateurs du monde entier) sont, je vous cite : « au mieux à remettre en doute, au pire erronés »
    Peut être avez vous raison, toujours est-il que votre travail ressemble pour moi de plus en plus à celui d’un agent ! j’espère vous avoir fait rire une 2eme fois 😉 tant qu’il reste l’humour…

    • avatar

      Allez, j’avoue. Je travaille en secret pour le Mossad, j’ai grandi dans les locaux du FBI, j’ai même formé dans les locaux de la DCRI à l’age de 8 ans. Mes parents étaient agents secrets et, à l’age de 14 ans, j’ai eu ma première mission d’infiltration dans une organisation terroriste.

      Plus sérieusement (et je rigole toujours lorsque je lis que je suis un agent :)), vous avez tout à fait raison : c’est propagande contre propagande et il faut être naïf pour se dire que l’occident ne dit que la vérité vraie et que la Russie ment comme elle respire. La vérité est bien plus nuancée que ça, aucun des deux côtés n’est blanc ou noir.

      Cependant, tout ceci n’est pas mon travail, des experts, payés pour faire ceci, le font très bien.

      Une suite de faits m’ont fait travailler sur le réseau Voltaire, j’avais le temps à cet instant, ce n’est clairement plus le cas actuellement (j’ai à peine le temps de rédiger sur le blog, ce n’est pas pour faire 2-3 jours de recherches).

      Cependant, comme je le disais à d’autres, vous pouvez faire partie d’Internet : ouvrez un blog, parlez-en avec des éléments concrets et factuels.

      Je vous laisse imaginer ce que vous voulez sur mes implications et les personnes avec lesquelles je travaille 🙂

  21. avatar

    « Qu’il est long le chemin qui mène de l’enfer vers la lumière »

    Numendil, votre démarche est encourageante en ce sens que, intrigué par un faisceaux d’informations non alignées, vous vous êtes engagée dans un travail de recherche sur la véracité de celles ci. Et à ce titre vous avez,j’en suis convaincu, fait au mieux avec votre lecture de la géopolitique, ainsi que les outils méthodologique dont vous disposez.
    Hélas, vous vous êtes égaré en chemin et êtes arrivé à de bien fausses conclusions. Je n’entrerais pas dans le fond de la situation Syrienne car Yovan Menkevick l’a relativement bien synthétisé.
    Mais votre discours sur le Réseau Voltaire n’est rien de moins qu’insultant, et il faut que vous en preniez conscience. Nombreux de ses collaborateurs ont risqués et perdus leurs réputations, leurs carrières, leurs confort et celui de leurs proches afin de mener à bien le combat que vous aimeriez ici incarner. Peu de chose vous différencies de ces intellectuels engagés, ci ce n’est la maîtrise de la méthode scientifique et la rigueur nécessaire à son utilisation. Votre jeunesse vous excuse.
    Thierry Meyssan n’est qu’un homme, et parfois il se trompe! Thierry Meyssan est un auteur exilé, traqué et parfois il exagère. Mais le Réseau Voltaire (et son fondateur)reste à ce jour l’un des seul organe de presse libre et initié dans une galaxie inquiétante de corporations, relais d’une propagande totalitaire dont vous (et tant d’autre) êtes si profondément imprégnés.
    C’est pourquoi il faut respecter la démarche des contestataires en étant rigoureusement méthodique dans vos travaux critique.
    Leur travail est vitale pour l’établissement des vérités que vous aussi recherchez!

    Numendil, découvrez Noam Chomsky, Paul Grignon et Michel Chossudowski ; relisez SunTzu et Machiavel; Exercez vous à la méthode scientifique puis recommencez a décortiquer les articles du RV ou de Globalisation.ca…et la lumière viendra !

Rétroliens/Pings

  1. Sites et Polémiques | Pearltrees - 4 juin 2013

    […] Le réseau voltaire et la Syrie […]