Le changement ? Ce n’est pas pour demain.



EDIT : le texte est représenté, demain (le 25 janvier 2012) au Sénat et ceci dès 14h30. Plus d’informations ici : http://owni.fr/2012/01/18/le-fichier-des-gens-honnetes-sera-policier/

N’en déplaise à mes chers trolls, je vais casser un peu le mythe : Chérie, ce soir on croque un peu de la gauche.

Pourquoi la gauche et pas la droite ? Bien, parce que la droite ne nous enfume plus, on sait déjà qu’ils se moquent de nous.

La gauche, elle…

La gauche est très attendue pour les prochaines élections et elle le sait.

Ce soir, je vais parler d’un point qui me fait penser qu’il y a encore beaucoup de chemin à parcourir et, pour se faire, je fais passer un petit billet à destination des députés de gauche.
(attention, billet un peu agressif, réaction à chaud, désolé)

Mesdames & messieurs les députés, vous nous prenez vraiment pour des buses ?

Le projet de loi sur la protection de l’Identité a été voté, les députés ont donc fait le choix d’autoriser le fichage de la population française dès 15 ans.

Je ne m’attarderai pas sur ce point qui a déjà fait couler beaucoup d’encre. Non, je vais me pencher sur un autre point : la présence de vos députés lors de ce vote.

Il y avait 11 députés dans l’hémicycle. Onze. Onze !! Je donne quelques détails supplémentaires, histoire que mes lecteurs ne pensent pas que vous étiez onze :

Gauche. Etaient présents à l’assemblée nationale, pour le vote de ce texte :

–    M. Jean-Paul Lecoq (Gauche Démocrate Républicaine)
–    M. Serge Blisko (socialiste radical, divers gauche)
–    Mme Sandrine Mazetier (socialiste radical, divers gauche)
–    Mme Delphine Batho (socialiste radical, divers gauche)

Vous n’étiez même pas en majorité.

Chère gauche, tu sais Internet a quelque chose de merveilleux : tout le monde peut se renseigner et aller plus loin que les infos que tu laisses passer en public. Le constat fait mal, quatre députés présents pour un texte aussi important, j’ai honte.

A l’heure où tu t’amuses à rappeler au peuple qu’il doit s’intéresser à la politique et qu’il doit aller voter, après t’être emparé du sujet des inscription dans les bureaux de vote – faute d’avoir une communication officielle du gouvernement comme l’an dernier – quatre députés ça fait tache.

Ton candidat, François Hollande… tu sais qu’il se pose comme symbole du changement et de la république exemplaire tant attendue ?

Ce texte n’était pas assez important ? Pas assez intéressant ? Pas assez dangereux pour la démocratie pour qu’on s’y intéresse ?

Chère gauche, tu dis vouloir une république exemplaire ? Commence donc par regarder dans tes rangs car tes députés sont un point clé très important. Il est inadmissible de voir que seulement quatre députés aient pris la peine de se déplacer pour voter ce texte.

Il est d’autant plus inadmissible de voir qu’en public, tu fais beaucoup de bruit et brasse beaucoup de vent pour démontrer au peuple que tu es mieux que la droite et son UMP, alors que tes députés ne valent pas mieux.

Je ne suis pas tendre avec toi, mais est-ce que tu mérites vraiment mieux ? Je crois que non.

Alors, avant de prétendre au pouvoir, il faut que tu saches que nous t’observons et que nous sommes de plus en plus nombreux à le faire et, là où la droite se fait tacler, tu prendras de plus gros tacles.
Tu ne pourras pas berner le peuple indéfiniment, pas avec Internet à notre disposition.

Tu sais ce qui est encore plus inadmissible ?

C’est que ces députés (de gauche comme de droite) soient payés 7100,15 euros par mois. 7100,15 euros (brut) pour ne pas venir voter un texte important, c’est un peu cher payé. 7100,15 euros pour 577 députés, 566 qui ne sont pas venus. Sources : JDN et le site de l’assemblée nationale.

Tu sais, dans ma société, on ne me paye pas lorsque je ne viens pas travailler alors que je devrais.

Tu dois te dire que je suis seul dans mon coin à m’indigner. Tu te trompes. Nous sommes beaucoup, simplement beaucoup ne s’expriment pas.

Je te mets en garde, tu veux le pouvoir ? Tu veux être le symbole du vrai changement ? Tu veux représenter le peuple ? Alors réveille-toi et arrête de brasser de l’air, tes députés ont du travail.

Nous sommes le peuple, nous ne pardonnons pas, nous n’oublions pas (encore que la mémoire politique des français…), souviens toi-en car nous avons quelque chose qui nous donne bien plus de pouvoir que tu ne pourras jamais en avoir :
une carte d’électeur.

Vous aimez cet article? Partagez-le ;-)

TwitterGoogle +LinkedInMail
Flattr !

2 commentaires to “Le changement ? Ce n’est pas pour demain.”

  1. avatar

    ………Indignons nous !!!!!

    • avatar

      Il faut savoir que les 11 dont il est question dans ce vote ainsi que le vote en lui même datent de juillet 2011, ou tout le monde avait à première vue mieux à faire.

      Ne nous indignons pas, ou pas que. Cherchons et observons afin de faire comprendre aux députés (ou autres) qu’ils ont des comptes à rendre au peuple.