L’Evolution.



Quelle est l’influence réciproque du bec des colibris et de la longueur des fleurs dans lesquelles ils puisent le nectar? De l’âge de pierre à celui de l’informatique, que s’est-t-il passé ?

L’évolution est la clé à ces deux questions. Cette évolution est la résultante d’une transformation nécessaire afin d’être en mesure de s’adapter à un milieu, afin de pouvoir vivre. Les colibris ont changé pour pouvoir puiser au fond des fleurs, les Hommes pour se chauffer et être plus en sécurité ont maitrisé le feu, pour manger ils ont appris à chasser et, de fil en aiguille, nous en sommes là ou l’Homme est aujourd’hui.

Je suis en train de parler d’Internet, même si je ne suis pas encore entré dans le vif du sujet. La théorie de Darwin explique qu’une espèce s’adapte à son environnement, au point d’en devenir une nouvelle espèce. Il explique que cette adaptation est une nécessité afin de pouvoir vivre et perdurer dans le temps. Il explique aussi qu’une espèce qui n’évolue pas dans un nouvel environnement est vouée à disparaitre.

J’abordais, hier, la résultante d’une adaptation naturelle d’Internet face aux différentes lois qui gravitent autour: le changement de pratiques sur le téléchargement… mais, ce changement n’est-il pas plus général ?

Reprenons Internet il y à 10-15 ans : les blogs n’existaient pour ainsi dire pas ou étaient des espaces compliqués à mettre en place. Le téléchargement était plus « compliqué », la faute au 56K (le 56K, c’est le bas débit) ou pour charger une simple page de texte, il vous fallait patienter 2 minutes. Du fait de son coût énorme, Internet était réservé à un public soit aisé, soit élitiste… et puis, depuis déjà des années, des gens étaient dans le côté underground de ces réseaux : les hackers.

Pas des hackers comme ceux que l’on vous montre actuellement dans les médias, pas ces gens que 90% de la population juge dangereux, cons, méchants, stupides, pas fréquentables, pas ce cliché de film ou un gamin de 14 ans pirate en deux coup de cuillère à pot les serveurs de la C.I.A pour commander une pomme. Non, pas ceux là mais plutôt ceux qui ont fait, font et feront avancer les choses, la sécurité, la protection de la vie privée, ceux qui éveillent les consciences.

Bref, Internet était donc radicalement différent et, par la force des choses, il s’est transformé, tant sur le plan technique (architecture, ressources, …) que sur le plan utilisation et population.

D’un système utilisé par « ceux qui connaissent », nous sommes arrivés à un système utilisé par tout le monde, expert ou non, de tout âge, sexe, culture, pays … d’ailleurs, je pense que c’est une chose inestimable : nous sommes les témoins et, pour certains, les acteurs d’une transformation au moins aussi importante que la fin des moines copistes, lors de l’arrivée de l’imprimerie.

D’un système qui, fondamentalement, à été crée pour résister à une guerre froide, nous sommes arrivés à un système qui à aidé le printemps arabe, des Hommes masqués ne représentant qu’une idée ou encore d’autres à juste pouvoir communiquer ensemble…

Internet à évolué et évolue toujours, souvenez-vous hier, je vous expliquais que le temps passait à vitesse grand V sur les Internets, il se passe en une minute plus de choses que dans tout une vie et, de facto, il existe un nombre quasi illimité de transformations possible d’Internet, tout le monde évoluant avec son temps.
Tout ? … non, un village peuplé d’irréductibles crétins résiste encore et toujours à l’appel de la raison…et la vie n’est pas facile tous les jours (merci de ne pas ranger la HADOPI dans ces crétins, je pensais ici à la SACEM, la SACD, Universal et tout ceux qui réagissent, réfléchissent et décident en fonction de leur potion magique à eux : l’argent).

Pourquoi vous parler de ceci ? Quel rapport avec l’évolution ?

Darwin dit quelque chose dans sa théorie de l’évolution : celui qui n’évolue pas est condamné à mourir. Internet est un très bon observatoire de cette théorie, les choses allant à une vitesse folle.

D’un côté, nous avons une haute autorité qui, en mission commando, à essayé de stopper le téléchargement illégal. Résultat : Fail. Conséquence : accélération d’une phrase déjà initiée : l’abandon du peer to peer pour le passage du DDL. Nous pouvons également parler de toutes les autres mesures censées éradiquer le téléchargement : Fail.
De l’autre côté, nous avons des personnes qui, face à un changement, se sont adaptées et pourront faire face à ce changement. Je ne suis pas en train de parler du contenu du changement, mais de l’action d’adaptation du public dont il est question.

Pour faire plus clair (d’ailleurs, je ne me souviens pas de qui c’est, mais c’est exactement le problème actuel) :
Vous avez un mec, un vieux, l’oncle Picsou, il à l’habitude d’avoir ce qu’il veut, de faire des caprices, d’avoir des gens à son service et, surtout, il est assis sur un putain de tas d’or. Mais….depuis quelque temps, il voit sa montagne d’or stagner et cela ne lui plait pas. Elle ne baisse pas pour autant, mais il ne se fait pas plus d’argent.

Imaginez que j’arrive pour dire à ce vieux « écoute l’ami, maintenant, ton tas d’or il falloir y renoncer et il va falloir descende de ta montagne, du sommet ou tu donne les ordres. »

A votre avis, que fait-il?

Il fait tout ce qui est possible pour que je la ferme, il se sert de son argent pour essayer, avec ses contacts, il force et tire partout ou il peut tirer pour que je ne sois plus un obstacle…

C’est dégeulasse, mais à sa place, vous feriez quoi ? Vous diriez « ok, pas de problème, ça roule » ? Etrangement, je n’en suis pas convaincu… Je ne légitime pas les actions des ayant-droits, mais je les comprends. Il faut juste qu’ils comprennent que moi, nous, nous sommes aussi têtu qu’eux, sauf que nous, nous sommes des millions et qu’a un moment, le rapport de force sera en notre faveur.

Ca n’est pas être prétentieux, c’est la suite logique de la théorie de l’évolution. Comme les moines copistes à l’époque, les ayant-droits sont des personnes qui s’accrochent par tout les moyens à un système archaïque et…
Je vous invite à regarder de près les échecs et les succès des entreprises sur Internet, c’est l’innovation et la capacité d’adaptation de ces dernières qui à conditionné ce qu’elles sont maintenant…ou ce qu’elles ne sont plus.
Cherchez du côté de Caramail, de MySpace ou même de Yahoo, qui traverse une période assez sombre. Le point commun : un manque d’évolution, le cas MySpace est le plus flagrant, il était LE service d’un temps mais, parce qu’il ne s’est pas adapté, le service à presque disparu.

Comme le dit Darwin, celui qui ne réussi pas ou qui ne veux pas évoluer est condamné à s’éteindre, les ayant-droits n’y échapperont pas.

La seule inconnue c’est… quand ?

Vous aimez cet article? Partagez-le ;-)

TwitterGoogle +LinkedInMail
Flattr !

2 commentaires to “L’Evolution.”

  1. avatar

    ‘Soir,
    « La seule inconnue c’est… quand ? »
    Est-ce bien la seule ? D’autres pourraient être, dans leur agonie gesticulante, combien de loi liberticides arriveront-ils à faire passer ? ou encore que restera-t-il de nos démocraties après leurs inévitables chutes ?
    (rappels, présomption de culpabilité, police privée, « justice » expédiée (hadopi), racket d’état (arjel), censure d’état (arjel,lopssi) piétinante du secret des correspondances, espionnage du peuple ((à venir ?) etc, etc,