Une opportuniste chez les techos.



Bien, avant tout chose, si vous consultez ce blog régulièrement, vous pourriez être surpris de la suite. Je n’aime pas la violence, je n’aime pas m’en prendre à quelqu’un, qui plus est en public, mais mes limites sont dépassées. Je déteste profondément le mensonge, au-delà du fait qu’il ne serve aucun intérêt, il blesse (surtout lorsque l’on s’implique à 100% dans quelque chose). Ce billet n’est pas alimenté de rumeurs, mais de faits que j’ai pu moi-même constater.

L’opportuniste, je l’appellerais ainsi dans ce billet. C’est une jeune femme, relativement visible sur Internet. Cette jeune femme, en public, s’attribue des compétences et un titre proche de celui d’un Hacktiviste dans le meilleur des cas, d’un Hacker dans le pire des cas. Du chiffrement à la crypto en passant par le cassage de clé wifi, elle a manifestement tout fait, tout vu. Jusqu’à il y a quelques jours, je pensais que tout ceci était vrai : quel intérêt, surtout dans ce domaine, de prétendre savoir faire quelque chose dont on est incapable ?

Elle a participé à des mouvements impliquant des immigrés tunisiens en difficulté, oui, je parle bien de l’affaire Botzaris36 et, bien que personne ne puisse nier son implication et le fait qu’elle ait contribué à médiatiser l’affaire, on pourra lui reprocher ses techniques de communications qui, selon certains, en ont fait fuir plus d’un.

Dernier point avant de repartir sur le hacking. Notre opportuniste s’en est pris ou s’en prend encore à deux personnes, l’une que je connais assez pour savoir que c’est une bonne personne, l’autre que je ne connais énormément pas mais qui, au regard de ses implications dans divers projets, me laisse penser que c’est une bonne personne également. Ne connaissant pas les faits précis et n’ayant pas été témoin de l’histoire, je n’épiloguerais pas, ce n’est pas assez argumenté de faits.

Il faut que vous sachiez quelque chose. Le hacking, c’est comme les frites Mc Cain : c’est ceux qui en parlent le moins qui en font le plus. D’ailleurs, ce sont souvent les personnes les moins visibles sur la toile qui, dans « l’underground », en font le plus. Le Hacking est un domaine où tout se sait assez rapidement, les gens communiquent énormément, même si aux yeux du monde ils donnent l’impression de se taire. Sans m’autoproclamer Hacker (ce que je ne suis pas), en France, il existe une bonne communauté (que j’ai l’honneur d’apercevoir de temps à autres), ils se parlent, se connaissent IRL pour certains, réfléchissent ensemble et essayent d’avancer « dans le bon sens », même si cela peut parfois mettre leur vie en jeu.

Partant de ce principe, vous comprenez donc que hacker, ce n’est pas pour jouer. Ca n’est pas ce que l’on vous montre dans les films non plus, avec un petit génie de 14 ans qui infiltre le réseau du FBI en deux coups de cuillère à pot ou en deux clics. Ce n’est pas simple, parfois dangereux et surtout, il faut être sur ses gardes (sans tomber dans la paranoïa).

Bref, le masque tombe. L’opportuniste n’a pas les compétences qu’elle prétend avoir. Point d’expertise dans le chiffrement, la sécurité d’un réseau, Linux, le cryptage, le Wifi j’en passe et des meilleures. Non, la seule chose qu’elle ait, c’est une imagination débordante, elle s’imagine une vie de pirate informatique, traquée par de vils hackers sans foi ni loi.

Décryptage de mes conclusions :

Concernant la sécurité réseau : aucune base. Notre opportuniste expliquait sur certains réseaux sociaux qu’elle était relativement calée. Les preuves récoltées me montrent malheureusement que non, jusqu’au fondamentaux du protocole IP.

Concernant le fonctionnement du wifi et le cassage de clé: idem, aucune compétence spécifique ici. Le fonctionnement du wifi n’est pas connu, les systèmes de cassage de clé non plus.
Mention spéciale : même si quelqu’un sait casser des réseaux wifi, il ne s’en vante pas, encore moins sur la toile (pour rappel, c’est juste illégal et condamné).

Le chiffrement de données : même constat. Méconnaissance des logiciels déjà existants et qui permettent de chiffrer ses données ou ses communications (comme open PGP par exemple, qui fera l’objet d’un autre billet). Ces bases fondamentales n’étant pas connues, je vois difficilement comment le reste peut l’être.

La liste est relativement longue, je vous épargne l’ensemble des observations qui m’amènent à dire que : cette personne est une usurpatrice, une opportuniste qui n’est pas ce qu’elle prétend être. Ce qu’il y a de grave là-dedans, c’est que pendant qu’elle prétend faire ce qu’elle dit, d’autres personnes le font vraiment.

Que va-t-il arriver lorsque les masques tomberont complètement ? Le milieu du hacking en France prendra encore une claque (il est encore ultra marginal et n’a vraiment, vraiment, vraiment pas besoin de cela).

Pour moi, les jeux sont faits : cette personne est dangereuse. Dangereuse pour les vrais hackers qui se cassent la tête sur des opérations qui sont en train de mal tourner, dangereuse pour les personnes que ces hackers aident mais également dangereuse pour moi. A force de trop l’ouvrir, cette personne aura des problèmes. Pas avec les hackers, ils ont autre chose à faire croyez-moi. Non, les problèmes qu’elle aura, ce sera avec la justice.

Une autre crainte est que cette personne soit néfaste dans un petit parti : le Parti Pirate Français. Je n’ai pas observé ses actions au sein du PPFr, je ne me prononcerais donc pas dessus, mais si c’est après la gloire qu’elle court (comme dans le domaine du hack), alors fatalement, ça va poser problème.

Dernier point : le stalk. Là, vous êtes peut-être en train de vous demander ce que cela signifie…dans la vie réelle, ça serait un peu comme de la traque poussée à l’extrême. Exemple (ah hasard) : une amie part en vacances numérique (enfin, en fugue numérique, nous nous sommes un peu – beaucoup – inquiété je dois l’avouer), là où le stalking commence c’est lorsque la personne pousse ceci à l’extrême, je pense que l’on peut parler d’harcèlement ou à défaut de techniques assez singulières et originales qui mélangent insistance et brutalité verbale.

Bref, ce point en a fait tilter plus d’un, moi y compris (et c’est d’ailleurs de là que j’ai cherché à en apprendre plus) pour que j’arrive à une conclusion que je pense pouvoir confirmer maintenant : cette personne est une opportuniste, potentiellement dangereuse qui plus est.

Je ne tente pas de vous influencer, que cela soit clair. J’explique mon point de vue sur une personne que vous aurez reconnue, j’en suis certain. Preuve, s’il en faut encore, que c’est une opportuniste : son nom n’est pas mentionné… et pourtant.

NB : n’aies pas l’impression que je te l’ai faite à l’envers, cela n’est pas le cas (j’ai même l’impression que c’est plutôt l’inverse et que je me suis fait avoir l’espace d’un temps). Je t’invite à ne pas venir troller, je suis gentil mais j’ai mes limites.

Vous aimez cet article? Partagez-le ;-)

TwitterGoogle +LinkedInMail
Flattr !

16 commentaires to “Une opportuniste chez les techos.”

  1. avatar

    Full-disclo (modo: le principe n’etait pas un lynchage en public., je tranche.)

    • avatar

      Effectivement, vu ce qui s’est passé dimanche…

      • avatar

        J’ai pas tout suivi il s’est passé quoi dimanche ?

        PS : je trouve pas ça cool de balancer le nom dans la mesure où l’auteur du billet l’a fortement évité lui même, bien qu’à titre personnel je suis content de pouvoir situer (je connais pas assez bien le PP pour avoir compris de qui ça parlait avant que gordon le dise).

  2. avatar


    Wait what ?

  3. avatar

    Bah merde …

    Moi qui ne peux plus rien suivre depuis la rentrée de septembre, j’suis sur le cul la …

    Il s’est passé quoi en fait Dimanche ? =/

  4. avatar
    X (modif modération) 21 octobre 2011 at 12 h 53 min

    Que cela soit bien clair : je n’ai jamais dis que j’étais calée. Je me dis  » hacktiviste  » mais je n’ai pas plus la place dans mon profil twitter de rajouter  » en formation  » … Quand on a 140 caractères de présentation, c’est pas top … Mais bon. Allez y …

  5. avatar
    X (modif modération) 21 octobre 2011 at 13 h 00 min

    Mais bon, si c’est un pauvre  » h  » qui vous pose tant de problème et que cela vous fait marrer … Allez y lancez vos clowns.

    Concernant le stalkage,allez savoir qui je stalke. Ma foi, si j’ai pu être violente c’était parce que je m’inquiétais pour cette personne qui aujourd’hui, me déteste.

    Concernant ce qu’il s’est passé à l’AG, my bad, je n’avais pas encore pris le temps de passer sous ubuntu, désolée, j’étais un peu occupée ailleurs ces derniers temps.

    Et je n’aurai jamais cru que vous oseriez dans votre petitesse mesquinne faire des conneries de cette sorte juste pour faire un  » yeaaaaaaaaah  » on est beau.

  6. avatar
    X (modif modération) 21 octobre 2011 at 13 h 04 min

    Là … Faute de ne pouvoir rajouter un  » en formation  » m’sieurs dames, je mets des (…)

    C’est tout de même marrant de voir comment les gens changent d’avis selon ce qui leur revient aux oreilles.

    Soyez en paix avec vous même.

  7. avatar
    X (modif modération) 21 octobre 2011 at 13 h 13 min

    Donc, Gordon, j’en déduis que c’est toi qui est passé par des scripts pour venir t’amuser sur ma boite mail.

    Curieux, je me demandais si tu étais aussi méchant … Mais je me disais que non, que tu étais plus censé, que tu avais plus de maturité en quelque sorte …

    * clap clap *

    • avatar

      Non, c’est pas moi. Et je n’ai jamais apprécié ce genre de pratiques. Tu es bien placée pour savoir que j’aime dire ce que j’ai à dire sans artifice.

  8. avatar

    o_o

    Y’a vraiment une sale ambiance chez les pirates (je dirais pas « techos », la majorité des techos que je connais sont apolitiques).

    Ça me rend triste de voir des règlements de compte aussi trash en public.. Après l’histoire de Odebimania vs Bluetouff, Paul Da Silva vs Damien Clauzel, on a droit à Numendil vs ….

    Vu de l’extérieur je trouve ça franchement con comme attitude, d’écrire des billets « qui dénoncent grave » pour taper sur quelqu’un.

    Surtout en imaginant des dangers délirants (le milieu du hacking qui prend une claque, des vies en jeu) juste parce que quelqu’un ne sait pas péter une clef WEP.

    Du coup ce billet me laisse une impression bizarre. Des reproches totalement flous (à moins que l’incompétence soit un crime?), une description apocalyptique.. j’ai du mal à imaginer comment quelqu’un qui n’y connaît pas grand chose va faire exploser le monde des hackers.

    En tout cas, politiquement, ce genre de billets ne rend pas du tout service aux pirates. Je suis adhérent dans un parti, et la première chose que j’y ai constaté est que le linge sale se lave en famille.

    Avec une mentalité aussi.. cours de récré (vous, les geeks, vous savez ce que c’est d’être le vilain petit canard montré du doigt par les autres gosses 😉 ), si le PPFR commence à monter en importance, il va se faire littéralement déchiqueter par les autres partis. Un billet comme celui-là, qui serait écrit par François Hollande au sujet de Martine Aubry, ça serait un coup à remanger du Sarko en 2012. Tu vois le problème?

    Paix et amour les gens °_°

  9. avatar

    Grunt, tous, toussa

    n’y vois aucune offense, mais j’ai fermé les commentaires. Ceci n’est pas du à ton commentaire, rassure toi, mais plutôt à un état de fait, crée par moi.

    Que l’on soit clair et qu’il n’y ait aucun sous entendu à la con ou que sais-je :

    1° : en rien, le Parti Pirate Français est mélé, de près comme de loin, à cette affaire. En aucun cas je n’engage mon blog dans les activités du PPFR et en aucun cas je ne parle en son nom. Le fait que des membres du PPFR soient venus poster pour exprimer leur point de vue, quel qu’il soit, ne justifie en rien ton propos à propos du linge sale en public.

    2° : ce n’est pas, en tout cas ca n’était pas l’intention, un billet moi Vs
    … . Je comprend et j’accepte le fait que quelqu’un ne saches pas, IRL, je suis formateur pour le plus gros FAI de France, je serais bien con si je n’acceptais pas que quelqu’un ne sache pas. Ce que je n’accepte pas, c’est le mensonge.

    Si tu veux tout savoir, il devait s’appeller, au départ « je supporte pas qu’on se foute de ma gueule », c’est d’ailleurs un membre proche du PP qui m’a gentiment dit de me calmer, de changer d’approche parce que c’etait trop direct et un peu con.

    3° Si je ferme le billet, c’est parce que ça commence à sentir mauvais. Crois moi ou non, je ne supporte pas la violence, tant physique que verbale, je ne supporte pas non plus de cibler une personne, publiquement qui plus est et qu’au final, elle se fasse lincher…mais une chose me débecte plus que tout : qu’on trahisse ma confiance… à partir du moment ou le seuil est franchi, j’exprime ce que je ressens, le fait qu’on m’ait menti m’a blessé.

    Ca peut te sembler con que je me sois énervé « pour ça », mais je n’ai pas de milieu dans la confiance, si je l’accorde c’est a 100%, si on trahi, c’est fini.

    4° Je rejoins ton avis sur un point : ce n’est pas une cour de récréation, ce n’est pas un endoit pour laver son linge sale et le fait que cela soit en public n’aide pas. Je suis responsable de ce point, ce n’était pas dans mes intention de lancer une vindicte à l’encontre d’une personne, même si cette dernière m’a menti. Je souhaitait parler d’un état de fait, d’une personne qui m’a déçu.

    5° X, comme tu veux: toi aussi, crois moi ou non, je n’ai pas rédigé cet article pour lancer un truc versus toi mais plus parce que la déception, j’ai tendance à l’exprimer. L’espace d’un temps, je t’ai accordé ma confiance parce que les avis que j’ai, c’est avec MES constatations, je ne suis pas du genre à suvire telle ou telle rumeur à la con, j’ai déjà été victime de trucs dans le genre. Tu m’as expliqué des choses, puis j’ai commencé à avoir des doutes sur certains points au fil des discussions et de fil en aiguille j’en suis arrivé à ce billet. S’il est la (et il ne bougera pas), c’est parce que je t’ai fait confiance et que je me suis rendu compte que je n’aurais clairement pas du, ce n’est pas, comme tu as pu dire « parce que tu es une Pirate de gauche » ou que sais-je encore (je pense que mon blog est assez clair sur ce point, je ne suis ni de gauche, ni de droite, ni du centre et d’ailleurs, je pense et j’espère que beaucoup de pirates sont dans le même état d’esprit). Après, il s’est passé ce qu’il s’est passé dans les commentaires, je n’en suis pas responsable (je cause pas LCEN la). Ils se sont exprimés, tu t’es exprimé, je m’exprime, fin du débat.

    6° que j’explique, les vies en jeu afin qu’on imagine pas des trucs : je parle d’un groupe d’H/Ac(k)tivistes qui prennent des menaces que je considère comme sérieuses en ce moment.

    Billet posté, remarques lancées, clash terminé, commentaires fermés. J’suis de ceux qui disent qu’on ca serait pas mal que la HADOPI et nous travaillons ensemble, ce principe s’adapte à tout, suffit de changer 2 mots.

  10. avatar
    Zest par Numendil 21 octobre 2011 at 16 h 16 min

    Ahoj,

    il y a toujours plus hacker ou schtroumph que soi, et les compétences de chacun sont diverses, et évolutives 😉

    Le PP ne se fonde pas sur les compétences techniques des gens pour les rassembler, mais sur leur volonté active de faire prévaloir des valeurs universellement partagées, dans la vie politique (au sens de vie dans la cité, de vivre-ensemble) locale, nationale ou mondiale.

    Cela me fait penser que le code des Pirates a été traduit en français http://blog.pirates-without-borders.org/pirates-codex/ – je vais le poster sur le forum qu’on en débatte 🙂

    Peace & datalove.  »

    –Zest ^ Parti Pirate