Deezer, musique gratuite et illimité…ou pas.



Petit bille rapide pour vous parler d’un point qui me dérange, pour rester poli.
Deezer vient de décider de limiter l’écoute gratuite à cinq heures par mois.

Je ne reviendrais pas sur le pourquoi du comment de cette décision, Numérama le fait très bien

J’aimerais juste revenir sur l’aspect technique de tout ceci.

Deezer est une société, son but c’est d’avoir du client et de faire du chiffre d’affaire, c’est un fait, Deezer n’est pas mère Theresa…Je doute cependant de la viabilité de leur choix.

Pourquoi ?

Bien, premier point, d’ordre technique : comment limiter à cinq heures par mois l’écoute sur Deezer ?

Selon moi, deux solutions : le cookie ou l’adresse IP

Le cookie, c’est un petit fichier qui est stocké dans votre ordinateur et qui conserve en mémoire votre passage sur un site. Ce fichier peut s’effacer manuellement et même de façon automatisée depuis pas mal de temps. Si Deezer choisi le cookie comme solution, un simple nettoyage des cookies suffira à faire sauter la protection.

L’adresse IP, cet identifiant unique qui vous permet de naviguer et d’être reconnu à un instant T par votre opérateur. Chez Free, l’adresse IP d’un client est fixe, c’est-à-dire que c’est toujours la même. Chez Orange, l’adresse IP est dynamique, c’est-à-dire qu’elle change après un certain laps de temps, inférieur à un mois d’ailleurs.

Si Deezer choisit l’adresse IP, selon votre fournisseur d’accès, vous n’aurez plus le même accès au site, pour certains, vous ne pourrez plus écouter gratuitement de musique, pour d’autres, puisque l’adresse IP change, vous ne verrez aucune différence entre l’ancien et le nouveau Deezer. La société crée donc une inégalité d’accès entre ses clients.

Je ne vois pas d’autres moyens pour que Deezer limite les heures d’écoute, si vous en voyez, je suis preneur (ce billet n’est pas exhaustif)

Dernier point : le système de rémunération de Deezer. Numérama avait fait un article dessus il me semble. La rémunération d’un artiste est dérisoire, il me semble que l’exemple était fait avec Rihanna, qui touchait une part ridicule de chaque écoute sur le site.

J’aime les artistes, c’est un fait, pas les voleurs encore une fois, pas les sites qui se disent rémunérer les artistes alors que la réalité semble différente. Le moment arrivera ou il faudra songer à trouver une vraie rémunération pour les artistes, équitable et juste…c’est une affaire de temps.

Vous aimez cet article? Partagez-le ;-)

TwitterGoogle +LinkedInMail
Flattr !

19 commentaires to “Deezer, musique gratuite et illimité…ou pas.”

  1. avatar

    Je pense aussi que ça sera difficile à mettre en place.

    L’option la plus plausible est la suivante : obligation de s’inscrire, Deezer pourra ainsi savoir combien consomme un utilisateur. La parade : créer pleins de comptes.

    Mais je ne pense pas qu’ils feront ça. Ils ont une culture du « tout côté client », rien que pour la gestion de la pub audio, l’utilisateur peut appeller une fonction Javascript et la désactiver, j’ai même créer une extension navigateur pour faciliter l’opération : http://www.sebter.net/projets/deezer-adblock/

    • avatar

      D’où mon scepticisme à l’égard de cette annonce. Dans un cas, c’est « user-friendly », donc multi compte, dans l’autre c’est une restriction technique qui saute ou sautera de toutes façons

      @Hiboo, oui, en effet, d’un point de vue faisabilité, c’est ce qui me semble le plus simple, mais la ce sont les user qui ne vont pas être contents 🙁

  2. avatar

    Je pense que l’option la plus plausible sera en effet l’enregistrement.
    Il faudra donc créer une compte par tranche de 5 heures.

  3. avatar

    Je vois une autre façon de procéder.

    L’écoute sans compte est très limitée (exemple 3 ou 4 chansons) ensuite on demande à l’utilisateur de créer un compte ou de se connecter à son compte existant.

    A partir de la connexion il devient très simple de compter le temps d’écoute pour un utilisateur, qu’il change d’ip, de navigateur, d’ordinateur ou autre, la méthode est fiable.

    En effet, la limite sans compte sera toujours contournable mais cela sera bien plus fastidieux de répéter l’opération toute les trois chansons que toutes les 5h d’écoutes 🙂

  4. avatar

    J’écoute Deezer depuis mon ordinateur pro, nous sommes plus de 50 à avoir le même IP, donc impossible de profiter de ces fameuses 5 heures sans me connecter à mon compte.
    Franchement, 5 heures, c’est bien trop court, je vais chercher une autre plateforme plus sympathique. J’écoute pas mal de rock et des chansons des années 70 à 90. Acheter des CD quand une seule chanson m’intéresse, quand l’album a plus de 10 ans, aucun intérêt pour ces auteurs là.

  5. avatar

    @Gwen, tout à fait, mais manifestement Deezer n’est pas du même avis qu’une grande partie de son public. Ceux qui ont le plus à perdre dans l’histoire, au final, ce sont eux, nous changerons de plateforme d’écoute.

  6. avatar

    Juste pour info : Je viens de régarder et Deezer gère cette limite côté client, du moins l’activation du player et l’envoi du flux de musique.

    En gros, au bout de 5H, appelez cette fonction javascript : dzPlayer.setForbiddenListen(false);

    Et vous pourrez continuer d’écouter de la musique 😉

  7. avatar

    Vous voulez empêcher le décompte ? Dans votre console javascript taper : USER_ID= »0″;

    Je vais créer une extension chrome et firefox pour retirer la limitation des 5heures

  8. avatar

    Bonjour, Vous venez de voir un commentaire savant, le résultat d’une connaissance transmise pédagogiquement d’un savant à des gens qui ont l’humilité de chercher. Ce genre de message veut être censuré par certains dispositifs mis en place par des députés/politiques/patrons.

    • avatar

      Bonjour, tu as tout résumé : ce genre de message veut…et pas va ou sera 🙂

      (Oui, pour ceux qui ne l’ont pas encore compris, celui qui fera fermer mon blog (ou nous fera taire), il n’est pas encore arrivé, à défaut, je lui souhaite bien du courage)

  9. avatar

    J’ ai été surpris que Deezer rejoigne lui aussi ce monde du mercantilisme exacerbé où tout doit se payer en espèces sonnantes et trébuchantes. Que l’ on ne vienne pas me dire que le fait d’ écouter gratuitment des chansons ou des morceaux de musique, va ruiner leurs auteurs. Je n’ en connais encore aucun qui se soit inscrit au Pôle Emploi, jusqu’ à preuve du contraire. C’ est le règne du toujours plus et rien d’ autre. Je vais laisser tomber Deezer car je n’y connais rien en informatique qui me permettrait de contourner leur dispositif trop restrictif. Comme disait ma grand-mère:  » qu’ils aillent se faire voir »!

    • avatar

      Bonjour, beaucoup (à mon avis) ont abandonné Deezer au profit d’autres sites (musicme & co par exemple). C’est en effet la politique de l’argent mais Deezer, ici, se plie aussi aux règles des « influents » et de ceux qui ont l’argent. En gros, s’ils n’écoutent pas, des catalogues sautent et ils se tirent une balle dans le pied…la solution payante était « moins » balle dans le pied. Cela n’enlève rien au fait que, depuis que Deezer est payant, je n’y ai pas remis les pieds.

  10. avatar

    Deezer, Spotify, etc. Armé de DRM et de limite… Bizarre que ça prenne alors que 1) c’est très cher 2) bon ben c’est limité 3) l’achat c’est la liberté !

    • avatar

      Remise en contexte, l’article date de juin. Depuis, pas mal de choses ont évolué, la CMJ par exemple, plus Deezer dans les abonnements Orange etc…

      Pour finir : « Bonjour, beaucoup (à mon avis) ont abandonné Deezer » : c’était mon avis, je n’ai pas la science infuse :p

      Il n’en reste pas moins que, dans mes contacts, ils ont quasi tous lâche la plateforme.

  11. avatar

    Je voudrais pouvoir choisir dans les années 50et80et acheter par 1 titre de ces cd que vous me mettrais

    • avatar

      C’est faisable (du moins j’imagine), même si le modèle proposé n’est pas toujours celui que l’on souhaite. Après…lorsque l’on ne trouve pas, c’est souvent vers le téléchargement qu’il faut se tourner (P2P, DDL, …)

  12. avatar

    Et pourquoi ne pas mettre en place une taxe mensuelle ou annuelle au même titre que la redevance TV ?
    Récoltée par les FAI, cette taxe financerait les artistes bien sûr mais aussi les plateformes comme Deezer et tous les intervenants de la chaîne…

    • avatar

      Beaucoup de pistes ont été proposées sur ce point, de la licence globale en passant par la contribution créative, proposée deux fois à l’Assemblée Nationale il me semble… mais rien n’a bougé sur le sujet (malheureusement).