Et vous savez pourquoi…?



Cet article peut se classer dans la catégorie « j’ai la rage et je compte bien vous expliquer pourquoi »

C’est parti, vidage de sac :

Vous le savez, c’est l’e-G8 en ce moment. Si vous ne saviez pas, sortez de votre grotte 🙂

Le titre laisse penser que c’est un sommet pour Internet, pour les Internets, pour l’évolution de cet espace infini…et bien non.

Les conviés, entre autre : Orange, Vivendi, Facebook, Alcatel-Lucent, j’en passe encore et encore. Ce sont de grands noms.

Orange, celui qui disait et qui a ré affirmé qu’il y a Internet…et Internet : d’un côté, un Internet ouvert, libre, ou l’on trouve tout ce que l’on souhaite, de l’autre Internet avec Orange, doit-on en déduire « un autre Internet ». Si c’est un autre Internet, ça n’est pas Internet, point.

Vivendi, avec notre cher Mr Pascal Negre (ou le troll de Vivendi), le même qui explique que les pirates sont des voleurs, qu’ils tuent la création et qui dit explicitement que nous ne valons rien, que nous pillions la culture, que les artistes sont condamnés à mourir de faim.

Facebook…mais si vous savez…l’exemplarité dans le respect de la vie privée (ou pas), ce même qui vous invite à expliquer toute votre vie et qui, par « erreur », laisse filtrer des informations sur votre vie privée toute entière…

Alcatel-Lucent, ce dernier est peut être moins connu et pourtant…il est présent partout, la société fourni, entre autres, pas mal d’équipements dans le domaine de l’ADSL et du Net en général…Ah oui, j’oubliais, la société à collaboré, comme cisco, avec le gouvernement d’Iran, de Tunisie, d’Egypte, Libye…par leur inaction, la censure a été établie, entre la liberté d’expression et le profit…il n’y a pas à hésiter voyons…

Bon, si on rajoute à ça notre Nicolas national et ses promesses d’un « Internet civilisé », celui ou les vilains pirates violeurs de petits chats et qui font pointer les artistes à pôle emploi n’existent pas et bien… voila l’e-G8.

Nice.

Simplement, tout ceci est un vaste tissu de stupidités (don’t feed the troll), ci-dessous, les explications qui vont bien.

Vous êtes bien sur de croire la personne que vous voulez.

Tout d’abord, le cliché que l’on vous sert des pirates, hackers, téléchargeurs… :

Internet, je veux dire, Internet tel que vous le connaissez est ce qu’il est grâce à ces pirates, ces hackers, ces mêmes personnes qualifiées de mauvais et dangereux par certains :

Ce sont les hackers qui essuient les plâtres à chaque évolution du réseau des réseaux, ce sont ces derniers qui trouvent et remontent les différentes failles trouvées, ce sont ces derniers qui parfois les exploitent, certes : il faut bien tester pour confirmer le réel danger, non?

Vous ne les verrez pas, vous ne les entendrez pas, ils ne font pas parler d’eux car…franchement, ils s’en tapent, mais sans eux les sites des banques ne seraient pas ce qu’ils sont…ni le Net tout entier d’ailleurs.

Exemple « de proximité » avec @Bluetouff et @fo0_, deux personnes que je respecte énormément pour leur travail, parce que c’est ce dernier qui garantit qu’il y aura toujours quelqu’un qui veillera à qui fait quoi avec nos données.

Ensuite, le cliché sur lequel l’usine de l’industrie de la culture s’accorde : les pirates pillent, volent et ruinent les artistes et le monde de la culture.

J’ai une question, qui vole la culture?
Un pirate qui écoute un mp3 et qui va – si la musique lui plait – souvent acheter l’album où une major comme Vivendi qui ne reverse même pas 10% du prix de la vente d’un CD à l’artiste?

On pourra me dire oui mais il y à le support, l’édition, la presse…oui, vous avez raison, vous pouvez m’expliquer pourquoi le téléchargement de musique coûte le même prix qu’un CD dans ce cas la? et pourquoi l’artiste se fait encore moins sur cette vente que sur une vente de CD?
(source, Numérama)

Laissez-moi vous dire un truc tout con et rejeté par les « Pascal Nègre like » : les pirates achètent et souvent bien plus que beaucoup de monde.

Comme le démontre un rapport (ironiquement, le rapport vient de la HADOPI) :

Propre étude de la HADOPI

La HADOPI a réalisé sa propre étude, présentée au MIDEM et ayant coûté 90 k€ (source ?), indiquant par exemple page 45 que ceux qui téléchargent consomment le plus de biens culturels.
(source, la Quadrature du Net)

Et oui, c’est fou hein…les pirates achètent. Au même titre que l’on teste une voiture, les pirates essayent des films, des mp3, des livres. C’est autorisé avec une voiture même si vous ne l’achetez pas mais c’est un crime dès que c’est une musique ou un film. C’est pas…un poil paradoxal?

La comparaison peut se faire avec beaucoup d’autres exemples qui eux sont autorisés…mais dès que l’on parle d’un téléchargement, c’est presque comme si vous aviez tué une personne. Les pirates sont stigmatisés et ça marche, mais la réalité, croyez-moi, c’est pas ça.

L’industrie de la culture perd de l’argent…ah? ahem? une personne experte en finances ou en compta pour m’expliquer comment on peut dire ça…et en même temps faire une année financière excellente, énorme, la meilleure depuis des années (voir la meilleure tout court)?

J’ai loupé quelque chose? On m’aurait menti? Ah, on me dit dans l’oreillette que non, les chiffres viennent des majors eux même (sic). Humm et si Pascal Nègre nous avait menti en fait?!

Il l’a fait hier à l’e-G8 en expliquant que la culture, c’était 3000 milliards d’euros. W00t? Ahhh non, il s’est fait reprendre par JP Barlow, en fait c’est même pas 100 milliards et quand bien même, ce chiffre est juste é-nor-mi-ssi-me, j’ai du mal à me dire que Pascal à du mal à manger le soir…

La vérité, c’est que l’argent appelle l’argent et le pouvoir appelle le pouvoir, ça n’est pas que l’industrie culturelle ne se fait pas d’argent, c’est qu’elle ne s’en fait pas assez à son goût, taxons donc ces vilains pirates, voleurs de création!

Si on suit l’étude citée plus haut, c’est se tirer une balle dans le pied si on m’empêche de télécharger. D’ailleurs je vous promet que c’est pas ce qui me fera acheter plus, loin de là.

Bref, l’e-G8 c’est la goute d’eau qui fait déborder le vase et pourtant, je vous promets que le vase est wtf de grand…comme dirait Perceval : « On en a gros! »

Nous sommes classés comme ennemis d’Internet, comme ennemis de la Culture, de la Liberté d’expression…accessoirement comme ceux qui « auraient pu vendre du beurre aux allemands« , nous sommes aussi classés comme « des internautes, pas des citoyens » (spéciale dédicace à #3M.

Que faisons-nous, au final?
Nous utilisons ce qui est à notre portée et par exemple, par cet article, j’utilise ce qu’il m’est confié en tant qu’Homme : la liberté d’expression. C’est ce motif qui fait que nous ne sommes pas identifiés comme des citoyens pour Mme Marland Millitello, députée des Alpes-Maritimes.

La vérité, c’est quoi?

La vérité, c’est que oui, on télécharge..et on achète (cf. étude).

La vérité c’est que la Liberté d’expression, nous la défendons et nous la défendrons encore. Pour ma part, j’ai aidé à relayer des photos, des articles, des vidéos lors des évènements en Tunisie, j’ai envoyé en douce des informations pour contourner la Censure d’Etat. L’Egypte, c’était pareil, photos, vidéos, informations sur la toile. (et on était énormément à faire ça)

Pourquoi? Pour me faire insulter d’ennemi de la liberté d’expression…

J’ai téléchargé, je télécharge..et j’achète. Certes, je n’achète pas tout, 13 euros une place de cinéma, je n’ai juste pas les moyens d’y aller. Manger ou se divertir…il faut choisir. J’aime un jeu, l’éditeur respecte ses joueurs, je l’achète. J’aime un artiste, j’aime ce qu’il fait, j’achète, mais j’essaye avant, donc je télécharge. C’est simple pourtant comme explication, non?

L’explication est quand même rejetée par l’industrie de la Culture…

Entendre que le Net, c’est le far-west, que c’est un monde dangereux, que nous sommes mauvais, méchants, des vilains pirates, des voleurs, des nazis même parfois (bim, point Godwin), que nous ne comprenons pas, que nous avons tord…c’est lassant, vraiment.

Nous vous avons proposé notre aide pour comprendre comment fonctionnait Internet, vous avez refusé.

Nous vous avons avertis que ce que vous faisiez était dangereux, vous ne nous avez pas écouté.

Nous vous avions prévenus qu’Internet, ça n’était pas seulement cet énorme espace publicitaire dont vous rêvez. Comme le disait Korben, Internet c’est une partie de la vraie vie et une partie de la vraie vie c’est Internet, pas seulement un espace de lulz, de chats, de pr0n et de pirates barbus pédophiles, vous avez-nous écouté?

Non, sinon, la société civile serait également à l’e-G8 à l’heure ou j’écris ces quelques lignes.

Cependant, nous avons un avantage: nous avons toujours un coup d’avance sur vous et tant qu’il en sera ainsi, Internet restera un espace ou la liberté d’expression retrouve ses lettres de noblesse. Travaillez avec nous…ou contre nous…et dans ce cas rien ne changera.

Quand comprendrez vous que nous ne voulons pas le mal mais faire avancer les choses dans le bon sens, dans l’intérêt général?

Vous ne le savez pas encore mais au final dans cette bataille, on gagnera.

Et vous savez pourquoi? …

Parce ce qu’on a raison.

Ps : vous voulez un autre exemple de cet « enfumage », c’est par là :

http://www.numerama.com/magazine/18788-la-riaa-et-limewire-signent-un-accord-a-105-millions-de-dollars.html

Vous aimez cet article? Partagez-le ;-)

TwitterGoogle +LinkedInMail
Flattr !

5 commentaires to “Et vous savez pourquoi…?”

  1. avatar

    « nous avons toujours un coup d’avance sur vous », je dirais meme nous avons 10 ans d’avance sur vous, comme l’a dit Lawrence Lessig je crois nous ne sommes plus en 1999

  2. avatar

    J’ai dit un coup d’avance, je n’ai pas parlé d’années :p, mais en moyenne je dirais plus 5-6 ans, exemple de la HADOPI qui observe le P2P (de base) alors que perso, depuis bien 5-6 ans…

  3. avatar

    Mon cher Numendil,

    Voici donc enfin le commentaire tant attendu et pour lequel je t’ai fait languir (et un peu stresser je crois).

    Comme tu le sais mon emploi du temps, coupler au problème d’accès web (bientôt résolu : en attente de la box)ne me permet de venir sur ton blog autant que je le souhaiterais.

    Je viens sur ton blog et là PAN 4 articles en 4 jours! Va vraiment falloir penser à une newsletter, ça me serait utile pour te suivre.

    concernant le contenu de tes articles, comme d’habitude …

    Mode Jouvencelle en chaleur : ON
    J’ADORE J’ADORE J’ADORE J’ADORE J’ADORE J’ADORE J’ADORE J’ADORE J’ADORE J’ADORE J’ADORE J’ADORE J’ADORE J’ADORE J’ADORE
    Mode Jouvencelle en chaleur : OFF

    Lorsque tu écrit : « c’est l’e-G8 », J’ai envie de répondre « Echec et Mat »(http://pixellibre.net/internet-echec)

    Personnellement je suis d’accord avec toi lorsque tu dis que nous voulons un internet libre. Je côtoie des gens qui ne sont pas des Hackers, ni des Geek, et encore moins des informaticien, certains sont même peu habile avec l’informatique, mais je remarque un truc. Tout ces gens quelques soit leur niveau de connaissance de l’informatique et de l’internet ne veulent pas d’un internet censurer comme on peut le voir dans certains pays, de plus en plus de personnes utilise le Web pour avoir des informations complémentaires (ou contradictoire) aux média « traditionnels ».

    Comme tu le dit l’internet libre à déjà gagner, et l’internet « civilisé » est déjà mort mais il ne le sait pas encore.

    Ça fait plaisir de voir que des gens, qui sont prêt à défendre les valeurs de la république trop souvent oublié (Liberté, Egalité, Fraternité). Quelque part tu fait pour les internautes ce que je fait pour les salariés. Tu est un vrai militant de la liberté, continue à publie tes excellents articles.

    • avatar

      Bonjour, merci beaucoup pour cette réponse, ça fait plaisir 🙂

      J’ai commencé à réfléchir pour la newsletter, mais je ne suis pas expert en la matière, il faudra que je regarde ça de plus près.

      Ca n’est pas que nous voulons un Internet libre, c’est qu’il faut qu’il le soit sinon ça n’est plus Internet, quoi qu’en disent les grands de ce monde.

      Internet prend de plus en plus la place qu’il mérite dans la démocratie, la communication et la vie citoyenne, s’il venait à être vérouillé comme en Chine par exemple, ce serait la fin de tout cela. Les blogs qui dénoncent ne seraient plus là, par exemple.

      Le réel danger qui est caché par certains politiques et par l’argent est le suivant : si Internet commence à être vérouillé au niveau national ou mondial, nous aurons atteint un point de non retour. L’instauration de la censure engendrera le contournement de cette dernière, ce qui forcera les gouvernements à instaurer l’écoute des lignes (le DPI), que l’on contournera encore…la suite, c’est quoi? Un ministère de la pensée unique, des cyber-opposants enfermés? 1984 n’est peut être pas tant une fiction que cela peut être…

  4. avatar

    Tu as très bien résumé : « Vous ne le savez pas encore mais au final dans cette bataille, on gagnera. Et vous savez pourquoi? … Parce ce qu’on a raison. »
    Et tout est là : « La vérité, c’est que l’argent appelle l’argent et le pouvoir appelle le pouvoir »
    Tant qu’on aura pas des lois qui protègent réellement l’accès à la culture, le partage, et la liberté d’expression face au monde de l’argent, il faudra lutter.
    J’ajouterais que dans tout ces faux débats, on a pas eu beaucoup de mots sur le logiciel libre, sur les licences libre, etc.
    La bataille sera encore longue mais … On gagnera.